share_book
Envoyer cet article par e-mail

Atlas de la guerre d'Algérie. De la conquête à l'indépendance

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Atlas de la guerre d'Algérie. De la conquête à l'indépendance

Atlas de la guerre d'Algérie. De la conquête à l'indépendance

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Atlas de la guerre d'Algérie. De la conquête à l'indépendance"

L'ouvrage se découpe en deux grandes parties. La première présente les origines de la guerre d'Algérie (de 1830 à 1954). On part ici des données naturelles (relief, pluviométrie, végétation) afin de situer les régions de forte implantation coloniale et les régions propices à la résistance (montagnes boisées). Les étapes de la conquête française sont ensuite retracées (en Algérie du nord et au Sahara) et les principales révoltes localisées. Après ce tour d'horizon géographique et historique, la colonisation est présentée à la fois sous ses aspects démographiques (origine du peuplement européen, répartition sur le territoire...), et sous ses aspects économiques (mainmise sur la terre, infrastructures...). Enfin, des graphiques permettent de visualiser l'évolution de la population indigène musulmane, de la société rurale, et l'émigration vers la France. Cette première partie se termine en évoquant la formation du mouvement nationaliste en France, et l'insurrection du 8 mai 1945 dans le Constantinois, autour de Sétif et de Guelma. La seconde partie est consacrée à la guerre d'Algérie proprement dite, de 1954 à 1962. Elle présente d'abord l'offensive du FLN, avec des cartes des attentats du 1er novembre 1954, de l'expansion de la « rébellion », du découpage territorial fixé en 1956 ; puis un tour d'horizon de l'enracinement régional du FLN-ALN : wilaya 1 (Aurès et Nementchas), wilaya 2 (Nord-Constantinois), Base de l'Est (ex-zone de Souk Ahras, détachée de la wilaya 2), wilaya 3 (Kabylie), wilaya 4 (Algérois) et zone autonome d'Alger, wilaya 5 (Oranie), wilaya 6 (Sud-Algérois et, en principe, Sahara), ainsi que la Fédération de France du FLN, et une carte évoquant l'action du FLN dans le monde (carte des pays ayant reconnu le GPRA). Vient ensuite la contre-offensive française, avec des graphiques évoquant la montée des effectifs (rappel des disponibles en 1955 et 1956), des cartes montrant le nouveau découpage administratif et militaire établi de 1956 à 1959, la « bataille d'Alger » de 1957, les barrages électrifiés et mines aux frontières marocaine et tunisienne, les opérations militaires du plan Challe (1959-1960), les zones interdites, les regroupements des populations rurales, des graphiques montrant l'augmentation du nombre de Harkis et autres supplétifs. Enfin la période confuse des années 1961 et 1962, marquées à la fois par la recherche d'une paix négociée et par un affrontement triangulaire entre le FLN, l'OAS et les « forces de l'ordre », est évoquée par des cartes montrant l'implantation de l'OAS dans les quartiers européens des villes d'Algérie, et le partage de ces villes (Alger et Oran) entre l'OAS et le FLN ; ainsi que les dispositions militaires des accords d'Evian.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 63  pages
  • Dimensions :  0.6cmx16.6cmx23.6cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Editions Autrement Paru le
  • Collection : Atlas/Mémoires
  • ISBN :  2746703017
  • EAN13 :  9782746703018
  • Classe Dewey :  965.046 0223
  • Langue : Français

D'autres livres de Guy Pervillé

De l'Empire français à la décolonisation

Tragique épisode de l'Histoire de la France contemporaine, la décolonisation est aussi le plus mal connu : il n'existe pas d'histoire officielle ni de version consensuelle, mais des histoires partielles et partiales qui s'affrontent autour d'enjeux de mémoire. A la lumière des recherches ...

Prix : 156 DH
La guerre d'Algérie (1954-1962)

L'Université de tous les savoirs continue… par la publication des conférences qui ont eu lieu au cours de l'année 2001-2002. La guerre d'Algérie est l'objet de controverses de plus en plus vives, aussi bien parmi les historiens que sur la scène publique. Les meilleurs spécialistes font le poi...

La France en Algérie 1830-1954

Débarqués en Algérie en 1830, les Français ont colonisé le pays avec brutalité et méthode. Durant un peu plus d'un siècle, ils ont refusé toutes les réformes qui auraient fait des habitants de ce territoire deux fois grand comme la France des citoyens à part entière, avant de rechercher ...

La guerre d'Algérie

Dans une perspective centrée sur la France, tout en montrant le point de vue algérien, et en partant de la chronologie des faits, cet ouvrage retrace l'histoire d'une décolonisation douloureuse. Il rappelle les origines lointaines et proches du conflit, puis l'extension du conflit, la guerre et e...

Voir tous les livres de Guy Pervillé

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'ouvrage se découpe en deux grandes parties. La première présente les origines de la guerre d'Algérie (de 1830 à 1954). On part ici des données naturelles (relief, pluviométrie, végétation) afin de situer les régions de forte implantation coloniale et les régions propices à la résistance (montagnes boisées). Les étapes de la conquête française sont ensuite retracées (en Algérie du nord et au Sahara) et les principales révoltes localisées. Après ce tour d'horizon géographique et historique, la colonisation est présentée à la fois sous ses aspects démographiques (origine du peuplement européen, répartition sur le territoire...), et sous ses aspects économiques (mainmise sur la terre, infrastructures...). Enfin, des graphiques permettent de visualiser l'évolution de la population indigène musulmane, de la société rurale, et l'émigration vers la France. Cette première partie se termine en évoquant la formation du mouvement nationaliste en France, et l'insurrection du 8 mai 1945 dans le Constantinois, autour de Sétif et de Guelma. La seconde partie est consacrée à la guerre d'Algérie proprement dite, de 1954 à 1962. Elle présente d'abord l'offensive du FLN, avec des cartes des attentats du 1er novembre 1954, de l'expansion de la « rébellion », du découpage territorial fixé en 1956 ; puis un tour d'horizon de l'enracinement régional du FLN-ALN : wilaya 1 (Aurès et Nementchas), wilaya 2 (Nord-Constantinois), Base de l'Est (ex-zone de Souk Ahras, détachée de la wilaya 2), wilaya 3 (Kabylie), wilaya 4 (Algérois) et zone autonome d'Alger, wilaya 5 (Oranie), wilaya 6 (Sud-Algérois et, en principe, Sahara), ainsi que la Fédération de France du FLN, et une carte évoquant l'action du FLN dans le monde (carte des pays ayant reconnu le GPRA). Vient ensuite la contre-offensive française, avec des graphiques évoquant la montée des effectifs (rappel des disponibles en 1955 et 1956), des cartes montrant le nouveau découpage administratif et militaire établi de 1956 à 1959, la « bataille d'Alger » de 1957, les barrages électrifiés et mines aux frontières marocaine et tunisienne, les opérations militaires du plan Challe (1959-1960), les zones interdites, les regroupements des populations rurales, des graphiques montrant l'augmentation du nombre de Harkis et autres supplétifs. Enfin la période confuse des années 1961 et 1962, marquées à la fois par la recherche d'une paix négociée et par un affrontement triangulaire entre le FLN, l'OAS et les « forces de l'ordre », est évoquée par des cartes montrant l'implantation de l'OAS dans les quartiers européens des villes d'Algérie, et le partage de ces villes (Alger et Oran) entre l'OAS et le FLN ; ainsi que les dispositions militaires des accords d'Evian.