share_book
Envoyer cet article par e-mail

Changer votre vie par l'hypnose : Les conditions pour réussir une bonne thérapie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Changer votre vie par l'hypnose : Les conditions pour réussir une bonne thérapie

Changer votre vie par l'hypnose : Les conditions pour réussir une bonne thérapie

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Changer votre vie par l'hypnose : Les conditions pour réussir une bonne thérapie"

L'hypnose est un état modifié de conscience. La rêverie et certains états de somnolence sont des prodromes de l'hypnose. Elle est susceptible d'une grande variété d'états de profondeur plus ou moins grande. La personne hypnotisée est généralement immobile, les yeux fermés, avec une respiration très régulière. Si la profondeur est faible, la personne se souvient de tout ce qui lui a été dit. Si la profondeur est plus grande, la personne ne se souvient de rien, il se peut qu'elle sorte de transe en disant « Vous n'avez pas réussi à m'hypnotiser », mais elle sera stupéfaite, en regardant sa montre, de voir qu'une heure a passé. A ce stade, il est possible de faire disparaître la douleur. Des opérations chirurgicales ont été faites sous anesthésie hypnotique. Entre la découverte de l'hypnose et aujourd'hui, de très grands progrès ont été fait sur la manière de produire et d'utiliser l'hypnose, mais on ne sait toujours rien de plus sur les bases physiologiques ou psychologiques de cet état. En 1919, Pierre Janet, un des pères de la psychologie clinique, effectua des travaux sur l'hypnose. Toutes les méthodes utilisées jusque là étaient autoritaires donc peu efficace pour induire l'hypnose et encore moins pour obtenir des effets thérapeutiques. Elles ont été complètement renouvelées par un médecin psychiatre américain, le docteur Erickson décédé en 1980. Il a hypnotisé 43000 personnes au cours de sa carrière. La caractéristique de la méthode ericksonnienne est d'éviter toute autorité et même toute apparence d'autorité car il a découvert que l'entrée en hypnose est un processus produit par le sujet lui-même, s'il le veut bien. Or, s'il n'est pas d'accord, l'hypnose est impossible. Cette forme d'hypnose a donné naissance à de nombreux courants de psychothérapie moderne : thérapie familiale, thérapie brève (stratégique, systémique), programmation neuro-linguistique (PNL). Utilisée en psychothérapie, elle se situe dans une optique courte : on considère généralement que trois à dix séances, sur une durée de quelques semaines à quelques mois sont suffisantes, même pour des problèmes lourds et, cela sans « rechute » ou « substitution de symptôme ». L'hypnose ericksonienne a pour but d'amener conscient et inconscient à travailler ensemble pour déclencher les changements utiles à la résolution du ou des problèmes.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 220  pages
  • Dimensions :  1.6cmx14.8cmx20.4cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Médicis Paru le
  • Collection : SANTE
  • ISBN :  2853274217
  • EAN13 :  9782853274210
  • Classe Dewey :  613
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'hypnose est un état modifié de conscience. La rêverie et certains états de somnolence sont des prodromes de l'hypnose. Elle est susceptible d'une grande variété d'états de profondeur plus ou moins grande. La personne hypnotisée est généralement immobile, les yeux fermés, avec une respiration très régulière. Si la profondeur est faible, la personne se souvient de tout ce qui lui a été dit. Si la profondeur est plus grande, la personne ne se souvient de rien, il se peut qu'elle sorte de transe en disant « Vous n'avez pas réussi à m'hypnotiser », mais elle sera stupéfaite, en regardant sa montre, de voir qu'une heure a passé. A ce stade, il est possible de faire disparaître la douleur. Des opérations chirurgicales ont été faites sous anesthésie hypnotique. Entre la découverte de l'hypnose et aujourd'hui, de très grands progrès ont été fait sur la manière de produire et d'utiliser l'hypnose, mais on ne sait toujours rien de plus sur les bases physiologiques ou psychologiques de cet état. En 1919, Pierre Janet, un des pères de la psychologie clinique, effectua des travaux sur l'hypnose. Toutes les méthodes utilisées jusque là étaient autoritaires donc peu efficace pour induire l'hypnose et encore moins pour obtenir des effets thérapeutiques. Elles ont été complètement renouvelées par un médecin psychiatre américain, le docteur Erickson décédé en 1980. Il a hypnotisé 43000 personnes au cours de sa carrière. La caractéristique de la méthode ericksonnienne est d'éviter toute autorité et même toute apparence d'autorité car il a découvert que l'entrée en hypnose est un processus produit par le sujet lui-même, s'il le veut bien. Or, s'il n'est pas d'accord, l'hypnose est impossible. Cette forme d'hypnose a donné naissance à de nombreux courants de psychothérapie moderne : thérapie familiale, thérapie brève (stratégique, systémique), programmation neuro-linguistique (PNL). Utilisée en psychothérapie, elle se situe dans une optique courte : on considère généralement que trois à dix séances, sur une durée de quelques semaines à quelques mois sont suffisantes, même pour des problèmes lourds et, cela sans « rechute » ou « substitution de symptôme ». L'hypnose ericksonienne a pour but d'amener conscient et inconscient à travailler ensemble pour déclencher les changements utiles à la résolution du ou des problèmes.