share_book
Envoyer cet article par e-mail

Contre enquête : L'Affaire Viguier

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Contre enquête : L'Affaire Viguier

Contre enquête : L'Affaire Viguier

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Contre enquête : L'Affaire Viguier"

Décidément, Toulouse est pleine d'ombres et de mystères. Une enquête policière pour le moins bâclée. Une instruction qui traîne en longueur. Un coupable sans mobile. Un crime sans cadavre. Trois ans après la disparition de son épouse, Jacques Viguier continue d'attendre, après avoir vainement clamé son innocence. Quand la police, la justice et les médias poursuivent le même fantasme, la recherche de la vérité passe aux oubliettes. Pourtant, il y a les faits, troublants. En procédant à une contre-enquête sérieuse, Dominique Labarrière accuse implicitement l'accusation de partialité, de contradiction et de négligence. Viguier n'est pas le " coupable idéal " imaginé par des policiers, des magistrats et des journalistes. Son épouse n'est pas non plus celle qu'on croyait. Viguier a droit à la vérité. Ce professeur d'université a passé neuf mois en prison, son honneur est entaché, son avenir hypothéqué. Il faut que justice lui soit faite

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 218  pages
  • Dimensions :  2.0cmx14.2cmx19.8cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   La Table Ronde Paru le
  • Collection : Divers
  • ISBN :  2710326175
  • EAN13 :  9782710326175
  • Classe Dewey :  364
  • Langue : Français

D'autres livres de Dominique Labarrière

L'affaire Jacques Viguier : L'Engrenage infernal

27 février 2000. Suzanne Viguier, mère de 3 enfants, épouse de Jacques Viguier, professeur de droit public à la faculté de Toulouse, disparaît. La piste du mari meurtrier est la seule suivie bien qu'elle ne repose sur aucune preuve, aucun indice matériel probant. Après neuf années d'un hall...

La diabolique affaire des Templiers

L'auteur met tout son art dans cette enquête haletante, rassemblant et mettant à four tous les ténébreux méandres de cette affaire qui hante encore Ies mémoires et qui est l'un des plus grands procès politiques de l'histoire. Qui étaient dune réellement ces Templiers accusés de tous les ma...

Voir tous les livres de Dominique Labarrière

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Décidément, Toulouse est pleine d'ombres et de mystères. Une enquête policière pour le moins bâclée. Une instruction qui traîne en longueur. Un coupable sans mobile. Un crime sans cadavre. Trois ans après la disparition de son épouse, Jacques Viguier continue d'attendre, après avoir vainement clamé son innocence. Quand la police, la justice et les médias poursuivent le même fantasme, la recherche de la vérité passe aux oubliettes. Pourtant, il y a les faits, troublants. En procédant à une contre-enquête sérieuse, Dominique Labarrière accuse implicitement l'accusation de partialité, de contradiction et de négligence. Viguier n'est pas le " coupable idéal " imaginé par des policiers, des magistrats et des journalistes. Son épouse n'est pas non plus celle qu'on croyait. Viguier a droit à la vérité. Ce professeur d'université a passé neuf mois en prison, son honneur est entaché, son avenir hypothéqué. Il faut que justice lui soit faite