share_book
Envoyer cet article par e-mail

Quand les lumières s'éteignent

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Quand les lumières s'éteignent

Quand les lumières s'éteignent

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Quand les lumières s'éteignent"

    Dans ce document d’époque, unique en son genre, Erika Mann met au jour les rouages d’un système diabolique, de l’arrivée au pouvoir d’Hitler à la mise en place du régime nazi, en observant le destin d’une ville et de ses habitants et, à travers eux, celui d’un pays tout entier. Représentatives des stratégies insidieuses par lesquelles le régime national-socialiste envahit tous les domaines de la vie, les dix histoires du volume composent le tableau d’une société confrontée au mal nazi : le couple qui se suicide parce que la jeune fille est à tort accusée d’avoir avorté ; le commerçant qui falsifie ses comptes car son négoce n’est pas assez rentable et menace d’être fermé ; le riche industriel qui craint d’être considéré comme un traître dès lors qu’il apprend que sa secrétaire, qu’il vient de demander en mariage, est « demi-juive » ; l’acte de résistance d’un pro-fesseur de droit qui condamne à mi-mots la justice hitlé-rienne, et de ses étudiants qui s’opposent, grâce à un ton-nerre d’applaudissements complices, à la réquisition forcée pour les moissons ; le jeune paysan arrêté pour avoir nourri ses poules avec de l’orge en dépit de l’interdiction du régime. Au-delà de ces récits, le lecteur devine la perversité, la bê-tise et la force de destruction d’un système qui mine progressivement tous les espoirs.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 372  pages
    • Dimensions :  3.2cmx14.2cmx18.4cm
    • Poids : 381.0g
    • Editeur :   Grasset Paru le
    • Collection : Littérature Etrangère
    • ISBN :  2246785340
    • EAN13 :  9782246785347
    • Classe Dewey :  830
    • Langue : Français

    D'autres livres de Erika Mann

    A travers le vaste monde

    Le 7 octobre 1927, Erika et Klaus, les " enfants terribles " du grand Thomas Mann, aînés d'une fratrie de six, quittent le port de Rotterdam pour New York. Elle a vingt-deux ans, lui vingt et un. Après divers échecs personnels, ils entreprennent ce tour du monde de neuf mois pour être réunis m...

    Voir tous les livres de Erika Mann

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Dans ce document d’époque, unique en son genre, Erika Mann met au jour les rouages d’un système diabolique, de l’arrivée au pouvoir d’Hitler à la mise en place du régime nazi, en observant le destin d’une ville et de ses habitants et, à travers eux, celui d’un pays tout entier. Représentatives des stratégies insidieuses par lesquelles le régime national-socialiste envahit tous les domaines de la vie, les dix histoires du volume composent le tableau d’une société confrontée au mal nazi : le couple qui se suicide parce que la jeune fille est à tort accusée d’avoir avorté ; le commerçant qui falsifie ses comptes car son négoce n’est pas assez rentable et menace d’être fermé ; le riche industriel qui craint d’être considéré comme un traître dès lors qu’il apprend que sa secrétaire, qu’il vient de demander en mariage, est « demi-juive » ; l’acte de résistance d’un pro-fesseur de droit qui condamne à mi-mots la justice hitlé-rienne, et de ses étudiants qui s’opposent, grâce à un ton-nerre d’applaudissements complices, à la réquisition forcée pour les moissons ; le jeune paysan arrêté pour avoir nourri ses poules avec de l’orge en dépit de l’interdiction du régime. Au-delà de ces récits, le lecteur devine la perversité, la bê-tise et la force de destruction d’un système qui mine progressivement tous les espoirs.