share_book
Envoyer cet article par e-mail

Tout ce que les banques vous disent et pourquoi il ne faut (presque) jamais les croire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Tout ce que les banques vous disent et pourquoi il ne faut (presque) jamais les croire

Tout ce que les banques vous disent et pourquoi il ne faut (presque) jamais les croire

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Tout ce que les banques vous disent et pourquoi il ne faut (presque) jamais les croire"

" Si les règles sont trop dures, les financiers ne prêteront plus aux Etats et les traders partiront ". " Les paradis fiscaux, c'est fini ". " Les banques françaises sont différentes ". " La spéculation permet d'accroître la liquidité sur les marchés, elle joue un rôle positif ". " Si on met en place une taxe sur les transactions financières, on va faire payer les consommateurs ". " Il ne faut pas séparer les banques entre dépôts et investissements car le modèle de banque universelle n'a pas failli. " Toutes ces allégations, entre autres, c'est ce que les banques vous disent! Et l'auteur nous explique pourquoi il ne faut (presque) jamais les croire. Pour chaque assertion, il expose les enjeux et donne des contre-arguments, en s'appuyant sur son expérience concrète au Parlement européen : une négociation, un débat, une discussion, etc. Il montre ensuite la nécessité de créer un contre-pouvoir à la finance. Contre-pouvoir dont les bases sont posées dans l'organisation Finance Watch (dont Pascal Canfin est l'un des initiateurs), qui mène un travail d'expertise indépendante pour peser sur les décisions politiques et informer le public Enfin, il décrit ce qui est réalisé aujourd'hui en Europe et ce qu'il faudrait faire en France. Parce qu'il est urgent d'agir, il est aussi urgent de comprendre. Ce livre y contribue de façon salutaire.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • Editeur :   Les Petits Matins Paru le
  • Collection : ESSAIS
  • ISBN :  2363830008
  • EAN13 :  9782363830005
  • Classe Dewey :  330
  • Langue : Français

D'autres livres de Pascal Canfin

Le contrat écologique pour l'Europe

Nul ne peut nier la gravité des crises sociale, économique et environnementale que nous connaissons aujourd'hui. Face à ces crises, les écologistes ont un projet très concret pour mettre en place une conversion verte de l'économie, seule à même de nous sortir du marasme financier et d'instal...

L'économie verte expliquée à ceux qui n'y croient pas

Sympas, les écolos, mais ont-ils quelque chose à dire sur l'économie ? Peut-on leur faire confiance pour créer des emplois, réduire les inégalités et la pauvreté, pratiquer un développement soutenable sans nuire à notre niveau de vie à court terme ? Lors d'un week-end en Normandie, l'aute...

Voir tous les livres de Pascal Canfin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" Si les règles sont trop dures, les financiers ne prêteront plus aux Etats et les traders partiront ". " Les paradis fiscaux, c'est fini ". " Les banques françaises sont différentes ". " La spéculation permet d'accroître la liquidité sur les marchés, elle joue un rôle positif ". " Si on met en place une taxe sur les transactions financières, on va faire payer les consommateurs ". " Il ne faut pas séparer les banques entre dépôts et investissements car le modèle de banque universelle n'a pas failli. " Toutes ces allégations, entre autres, c'est ce que les banques vous disent! Et l'auteur nous explique pourquoi il ne faut (presque) jamais les croire. Pour chaque assertion, il expose les enjeux et donne des contre-arguments, en s'appuyant sur son expérience concrète au Parlement européen : une négociation, un débat, une discussion, etc. Il montre ensuite la nécessité de créer un contre-pouvoir à la finance. Contre-pouvoir dont les bases sont posées dans l'organisation Finance Watch (dont Pascal Canfin est l'un des initiateurs), qui mène un travail d'expertise indépendante pour peser sur les décisions politiques et informer le public Enfin, il décrit ce qui est réalisé aujourd'hui en Europe et ce qu'il faudrait faire en France. Parce qu'il est urgent d'agir, il est aussi urgent de comprendre. Ce livre y contribue de façon salutaire.