share_book
Envoyer cet article par e-mail

Quand le corps prend la relève. Stress, traumatisme et maladies somatiques

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Quand le corps prend la relève. Stress, traumatisme et maladies somatiques

Quand le corps prend la relève. Stress, traumatisme et maladies somatiques

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Quand le corps prend la relève. Stress, traumatisme et maladies somatiques"

D'une voix douce, Jean-Benjamin Stora égrène les souvenirs extraordinairement précis de sa vie. Il se revoit encore enfant, dans le quartier juif de Constantine en Algérie, marchant vers l'école son cartable sur le dos, fasciné par les gorges splendides du Rummel. Au-delà de la faille rocheuse s'élevait l'hôpital de Constantine qui allait faire naître en lui le désir de guérir et d'aider les autres. Il ne cache pas l'influence de sa mère dont la générosité et la passion de l'étude marqueront durablement sa vie. Élève très doué, il est frappé à l'âge de 15 ans par une maladie grave qui ne l'empêche cependant pas de rejoindre la Faculté de Droit de Paris en 1954. Il a 20 ans. Il se lance alors dans deux doctorats, l'un en droit musulman, l'autre en sciences économiques, avec l'espoir de rentrer un jour en Algérie. Sa carrière le mènera beaucoup plus loin puisque c'est aux États-Unis, à l'Université de Washington, qu'il sera professeur pendant deux ans. Jean-Benjamin Stora garde de cette période un excellent souvenir, que sa femme ne partage hélas pas. Devant l'insistance de celle-ci, il décide de rentrer en France afin de préserver son couple. Mais ses nombreux allers-retours prennent une telle importance dans sa vie qu'il décide de se lancer dans une analyse, puis il se met à suivre une formation psychanalytique très longue. Il mène alors deux carrières de front, se consacrant à la fois à ses patients et à ses élèves d'HEC. En 1984, il rencontre le Docteur Pierre Marty de l'Institut de Psychosomatique qui deviendra son maître et son ami. Nommé Président de l'Institut en 1989, Jean-Benjamin Stora ouvre une consultation à la Pitié-Salpétrière. Vivement affecté par la mort du Dr. Marty, il se lance dans l'écriture de l'ouvrage Quand le corps prend la relève. Il ne l'achèvera que sept années plus tard, à l'issue d'un long travail solitaire. Il est actuellement chargé de cours de psychosomatique à l'Université de Paris 8. --psychonet.fr

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 293  pages
  • Dimensions :  2.2cmx14.4cmx21.2cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Odile Jacob Paru le
  • Collection : PSYCHOLOGIE
  • ISBN :  2738107079
  • EAN13 :  9782738107077
  • Classe Dewey :  616.8524
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

D'une voix douce, Jean-Benjamin Stora égrène les souvenirs extraordinairement précis de sa vie. Il se revoit encore enfant, dans le quartier juif de Constantine en Algérie, marchant vers l'école son cartable sur le dos, fasciné par les gorges splendides du Rummel. Au-delà de la faille rocheuse s'élevait l'hôpital de Constantine qui allait faire naître en lui le désir de guérir et d'aider les autres. Il ne cache pas l'influence de sa mère dont la générosité et la passion de l'étude marqueront durablement sa vie. Élève très doué, il est frappé à l'âge de 15 ans par une maladie grave qui ne l'empêche cependant pas de rejoindre la Faculté de Droit de Paris en 1954. Il a 20 ans. Il se lance alors dans deux doctorats, l'un en droit musulman, l'autre en sciences économiques, avec l'espoir de rentrer un jour en Algérie. Sa carrière le mènera beaucoup plus loin puisque c'est aux États-Unis, à l'Université de Washington, qu'il sera professeur pendant deux ans. Jean-Benjamin Stora garde de cette période un excellent souvenir, que sa femme ne partage hélas pas. Devant l'insistance de celle-ci, il décide de rentrer en France afin de préserver son couple. Mais ses nombreux allers-retours prennent une telle importance dans sa vie qu'il décide de se lancer dans une analyse, puis il se met à suivre une formation psychanalytique très longue. Il mène alors deux carrières de front, se consacrant à la fois à ses patients et à ses élèves d'HEC. En 1984, il rencontre le Docteur Pierre Marty de l'Institut de Psychosomatique qui deviendra son maître et son ami. Nommé Président de l'Institut en 1989, Jean-Benjamin Stora ouvre une consultation à la Pitié-Salpétrière. Vivement affecté par la mort du Dr. Marty, il se lance dans l'écriture de l'ouvrage Quand le corps prend la relève. Il ne l'achèvera que sept années plus tard, à l'issue d'un long travail solitaire. Il est actuellement chargé de cours de psychosomatique à l'Université de Paris 8. --psychonet.fr