share_book
Envoyer cet article par e-mail

Quand je me deux

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Quand je me deux

Quand je me deux

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Quand je me deux"

Quelque chose cloche ou boite à vide, Manque la neige l'élément heureux sans paternel sempiternel, La neige et puis ensuite le boueux l'avant printemps le presque bleu, L'empreinte fauvette de joie peut-être. La route du berceau à la tombe offre quelques méchants cailloux, Des blessants cailloux par milliers, Qui n'oublient nos petits souliers, De la poussette au tumulus du joli lange au cumulus, De la laine du mouton au marbre au dernier souffle évaporé, Nous ne savons pas ce que c'est.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 101  pages
  • Dimensions :  1.4cmx13.6cmx18.8cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   Le Temps Qu'il Fait Paru le
  • Collection : LITTERATURE
  • ISBN :  2868535275
  • EAN13 :  9782868535276
  • Classe Dewey :  841
  • Langue : Français

D'autres livres de Valérie Rouzeau

Pas revoir : Suivi de Neige rien

" Dans le déferlement des messages factices, des bruits de glotte, des rengaines rhétoriques, une voix nouvelle ce n'est pas rien. Une voix vraiment nouvelle qui ne ressemble à aucune autre. Une voix qui se reconnaît d'un signe, d'un souffle, et que l'on capte à jamais, à toujours. Un tel prod...

Récipients d'air

Je suis toujours enfant, je dessine avec soin de longs chemins de fer, et des bateaux dansant (J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans) Mon beau navire ô ma mémoire. Il y a aussi un coucou en bois. Il y a une fondrière avec un nid de bêtes blanches (Mais l'espérance est une toute petite...

Voir tous les livres de Valérie Rouzeau

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Quelque chose cloche ou boite à vide, Manque la neige l'élément heureux sans paternel sempiternel, La neige et puis ensuite le boueux l'avant printemps le presque bleu, L'empreinte fauvette de joie peut-être. La route du berceau à la tombe offre quelques méchants cailloux, Des blessants cailloux par milliers, Qui n'oublient nos petits souliers, De la poussette au tumulus du joli lange au cumulus, De la laine du mouton au marbre au dernier souffle évaporé, Nous ne savons pas ce que c'est.