share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Liberté des contemporains : Pourquoi il faut rénover la république

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Liberté des contemporains : Pourquoi il faut rénover la république

La Liberté des contemporains : Pourquoi il faut rénover la république

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Liberté des contemporains : Pourquoi il faut rénover la république"

Les débats récurrents sur la nécessité en France d'une réforme institutionnelle montrent que l'idée de république est en crise. Le projet politique de la modernité a en effet échoué. Il visait depuis le XVIIe siècle à unifier l'espace civique et, tout en favorisant l'émancipation des sujets rationnels, à le penser comme un vaste ensemble soumis à la même discipline. Un soupçon plane de surcroît sur la référence républicaine exacerbée dans les discours actuels: dans le contexte de l'érosion des souverainetés nationales sous l'effet de la globalisation et de la construction de l'Union européenne, cette référence apparaît au mieux comme une incantation vers un passé rassurant mais défunt, au pire comme un levier démagogique qui en appelle à la souveraineté toute puissante du "peuple", cette entité aux contours mal définis. Le moment est venu de savoir si l'on gagne à se passer de cette référence ou si l'on peut en sauver quelque chose. En voulant examiner cette question, cet ouvrage constitue une enquête sur les principes fondamentaux du discours républicain, tout en les situant dans l'histoire concrète des évolutions politiques et propose une troisième voie entre la liberté des anciens et celle des modernes: la liberté des contemporains, qui ouvre une perspective stimulante pour rénover la notion de république.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 273  pages
  • Dimensions :  2.0cmx15.0cmx22.0cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   Pug Paru le
  • Collection : HC POLITIQUE
  • ISBN :  2706116919
  • EAN13 :  9782706116919
  • Classe Dewey :  321.860 1
  • Langue : Français

D'autres livres de Thierry Ménissier

Eléments de philosophie politique

La philosophie politique se fonde sur des termes que ces Eléments veulent définir et caractériser. D'" absolutisme " à " utopie ", en passant par " égalité ", " loi ", " peuple " et " responsabilité ", le présent ouvrage aborde quarante et une notions de base du langage philosophique. Il ...

Le vocabulaire de Machiavel

Introduction à la pensée de Machiavel, à travers l'étude de termes clés....

Voir tous les livres de Thierry Ménissier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les débats récurrents sur la nécessité en France d'une réforme institutionnelle montrent que l'idée de république est en crise. Le projet politique de la modernité a en effet échoué. Il visait depuis le XVIIe siècle à unifier l'espace civique et, tout en favorisant l'émancipation des sujets rationnels, à le penser comme un vaste ensemble soumis à la même discipline. Un soupçon plane de surcroît sur la référence républicaine exacerbée dans les discours actuels: dans le contexte de l'érosion des souverainetés nationales sous l'effet de la globalisation et de la construction de l'Union européenne, cette référence apparaît au mieux comme une incantation vers un passé rassurant mais défunt, au pire comme un levier démagogique qui en appelle à la souveraineté toute puissante du "peuple", cette entité aux contours mal définis. Le moment est venu de savoir si l'on gagne à se passer de cette référence ou si l'on peut en sauver quelque chose. En voulant examiner cette question, cet ouvrage constitue une enquête sur les principes fondamentaux du discours républicain, tout en les situant dans l'histoire concrète des évolutions politiques et propose une troisième voie entre la liberté des anciens et celle des modernes: la liberté des contemporains, qui ouvre une perspective stimulante pour rénover la notion de république.