share_book
Envoyer cet article par e-mail

Pourquoi Hiroshima ? : La décision d'utiliser la bombe atomique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Pourquoi Hiroshima ? : La décision d'utiliser la bombe atomique

Pourquoi Hiroshima ? : La décision d'utiliser la bombe atomique

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Pourquoi Hiroshima ? : La décision d'utiliser la bombe atomique"

Le 6 août 1945, pour la première fois de l'histoire, une bombe atomique tombait sur la ville japonaise d'Hiroshima. Cet événement fut suivi de la destruction, trois jours plus tard, de Nagasaki. L'"holocauste nucléaire", comme il fut rapidement appelé, marqua les esprits, de par le caractère extrêmement destructeur de la nouvelle arme, mais surtout de par la découverte d'un mal se propageant longtemps après l'explosion : les radiations. La bombe atomique dépassait de loin tous les engins de mort ayant existé et méritait le terrible qualificatif d'arme suprême. Les effets politiques furent également considérables. Au-delà de la capitulation du Japon et de la fin de la Seconde Guerre mondiale, les relations internationales entrèrent avec Hiroshima dans une nouvelle ère, placée sous le signe de la dissuasion nucléaire et de la possibilité offerte à l'Homme d'assurer sa propre destruction. Cette ère fut celle de l'affrontement Est/Ouest, dont la bombe atomique fut l'un des éléments centraux. Les historiens s'accordent aujourd'hui pour considérer que l'utilisation de la bombe atomique n'était pas, comme cela fut pourtant souvent annoncé, nécessaire à la capitulation de Tokyo. Dans ces conditions, pourquoi Harry Truman a-t-il décidé d'utiliser la bombe? Si la démonstration de force contre Moscou semble être un élément essentiel, elle ne permet pas à elle seule de comprendre le choix de Washington. Les raisons sont multiples : elles allient des considérations de politique interne et la volonté de s'imposer sur la scène internationale, rendant la décision presque incontournable et pourtant si contestée encore aujourd'hui. Ce sont ces raisons qui sont ici développées avec, en toile de fond, une réflexion sur le processus décisionnel de la première puissance mondiale et, à des milliers de kilomètres de Washington, ses effets.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 462  pages
  • Dimensions :  2.6cmx15.4cmx24.0cm
  • Poids : 721.2g
  • Editeur :   L'harmattan Paru le
  • Collection : Raoul-Dandurand états-unis
  • ISBN :  2296038859
  • EAN13 :  9782296038851
  • Classe Dewey :  940.542552
  • Langue : Français

D'autres livres de Barthélémy Courmont

La guerre

Reflet d'un contexte sociopolitique, la guerre change le cours de l'histoire : remettant à niveau les rapports de puissance, elle fait entrer dans une nouvelle ère, par la force. Comme les sociétés, les conflits ont évolué au fil de l'histoire, s'adaptant à la nouveauté (armes, [....]...

Taïwan de l'autre côté du détroit : Une île en quête d'identités

Face au géant chinois, de l'autre côté du détroit de Formose, se dresse une petite île aux paysages si beaux que les navigateurs portugais la nommèrent ilha formusa (belle île). Cette île, chacun en connaît le nom pour l'avoir vu inscrit sur un jouet bon marché: Taiwan. Tour à tour convoi...

L'autre pays du matin calme : Les paradoxes nord-coréens

La Corée du Nord est une énigme. L'annonce d'un premier essai nucléaire nord-coréen, en 2006, a fait trembler la communauté internationale. Les vieux démons, que l'on pensait disparus avec la fin de la guerre froide, surgissaient à nouveau. Mais que sait-on vraiment sur ce qui se passe dans c...

Washington-Hollywood : Comment l'Amérique fait son cinéma

Le cinéma made in USA a fait beaucoup pour la gloire et l'influence mondiale du pays de Mickey, Rocky et Mr Smith. Ce que l'on sait moins en France, où le cinéma américain est pourtant l'objet d'une vieille et solide passion, c'est qu'il joue également un rôle politique et culturel intérieur ...

Voir tous les livres de Barthélémy Courmont

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le 6 août 1945, pour la première fois de l'histoire, une bombe atomique tombait sur la ville japonaise d'Hiroshima. Cet événement fut suivi de la destruction, trois jours plus tard, de Nagasaki. L'"holocauste nucléaire", comme il fut rapidement appelé, marqua les esprits, de par le caractère extrêmement destructeur de la nouvelle arme, mais surtout de par la découverte d'un mal se propageant longtemps après l'explosion : les radiations. La bombe atomique dépassait de loin tous les engins de mort ayant existé et méritait le terrible qualificatif d'arme suprême. Les effets politiques furent également considérables. Au-delà de la capitulation du Japon et de la fin de la Seconde Guerre mondiale, les relations internationales entrèrent avec Hiroshima dans une nouvelle ère, placée sous le signe de la dissuasion nucléaire et de la possibilité offerte à l'Homme d'assurer sa propre destruction. Cette ère fut celle de l'affrontement Est/Ouest, dont la bombe atomique fut l'un des éléments centraux. Les historiens s'accordent aujourd'hui pour considérer que l'utilisation de la bombe atomique n'était pas, comme cela fut pourtant souvent annoncé, nécessaire à la capitulation de Tokyo. Dans ces conditions, pourquoi Harry Truman a-t-il décidé d'utiliser la bombe? Si la démonstration de force contre Moscou semble être un élément essentiel, elle ne permet pas à elle seule de comprendre le choix de Washington. Les raisons sont multiples : elles allient des considérations de politique interne et la volonté de s'imposer sur la scène internationale, rendant la décision presque incontournable et pourtant si contestée encore aujourd'hui. Ce sont ces raisons qui sont ici développées avec, en toile de fond, une réflexion sur le processus décisionnel de la première puissance mondiale et, à des milliers de kilomètres de Washington, ses effets.