share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le mal de vivre, pourquoi ?

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le mal de vivre, pourquoi ?

Le mal de vivre, pourquoi ?

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le mal de vivre, pourquoi ?"

Le mal de vivre, pourquoi ? Pourquoi la dépression ? Pourquoi un tel sentiment d'impuissance quand ce mal atteint un proche ? Est-il possible d'en sortir et comment ? Si, comme le rapporte Alain Houziaux dans une lecture biblique décapante, la mélancolie profonde est inhérente à la condition humaine, il est néanmoins possible, selon Alain Braconnier, de combiner médication chimique et écoute de la parole du sujet souffrant pour lui permettre de dépasser son dégoût de vivre. Comment, s'interroge Pierre Lassus, passer du mal de vivre, qui annule tout désir d'existence, au mal à vivre qui traduit la difficulté d'être à laquelle chacun est inéluctablement confronté ? Dieu n'advient pas pour endosser la responsabilité du malheur ni même pour consoler celui qui en souffre, ajoute Raphaël Picon. Et si, fatigués de céder à l'injonction d'être soi, nous tentions d'intégrer nos failles dans nos existences précieuses et fragiles

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 118  pages
  • Dimensions :  1.0cmx11.6cmx19.8cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   Editions De L'atelier Paru le
  • Collection : Questions de vie
  • ISBN :  2708239236
  • EAN13 :  9782708239234
  • Classe Dewey :  261.832 25
  • Langue : Français

D'autres livres de Alain Houziaux

La religion, est-elle encore l'opium du peuple ?

La religion incite-t-elle à la fuite hors du monde ? Est-elle une drogue qui égare et endort ou une interpellation, un commandement éthique et politique ? Que voulait dire Karl Marx lorsqu'il la définissait comme un opium ? Alain Houziaux s'interroge sur la pensée de Marx et se demande [.......

Christianisme et conviction politique : Trente questions impertinentes

Christianisme et politique, un couple qui ne semble pas toujours faire bon ménage ? On connaît la distinction de Jésus : " Rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ", qui fonde la séparation du spirituel et du temporel. Mais ici le propos de l'auteur est davantage de s...

Dix questions simples sur la vie

Comment vivre la vie dans toute sa plénitude ? C'est pour répondre à cette interrogation simple, mais cruciale, qu'écrit le pasteur Alain Houziaux. Depuis plus de quinze ans, il organise et anime les " conférences de l'Etoile ", qui réunissent à Paris des personnalités de tous horizons autou...

Voir tous les livres de Alain Houziaux

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le mal de vivre, pourquoi ? Pourquoi la dépression ? Pourquoi un tel sentiment d'impuissance quand ce mal atteint un proche ? Est-il possible d'en sortir et comment ? Si, comme le rapporte Alain Houziaux dans une lecture biblique décapante, la mélancolie profonde est inhérente à la condition humaine, il est néanmoins possible, selon Alain Braconnier, de combiner médication chimique et écoute de la parole du sujet souffrant pour lui permettre de dépasser son dégoût de vivre. Comment, s'interroge Pierre Lassus, passer du mal de vivre, qui annule tout désir d'existence, au mal à vivre qui traduit la difficulté d'être à laquelle chacun est inéluctablement confronté ? Dieu n'advient pas pour endosser la responsabilité du malheur ni même pour consoler celui qui en souffre, ajoute Raphaël Picon. Et si, fatigués de céder à l'injonction d'être soi, nous tentions d'intégrer nos failles dans nos existences précieuses et fragiles