share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'art de lire : Ou comment résister à l'adversité

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'art de lire : Ou comment résister à l'adversité

L'art de lire : Ou comment résister à l'adversité

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "L'art de lire : Ou comment résister à l'adversité"

    Peu connues en Europe, d'étonnantes expériences littéraires se multiplient aujourd'hui dans des pays confrontés à des conflits armés, des crises économiques, des catastrophes naturelles. Enfants, adolescents et adultes qui, jusque-là, avaient vécu au plus loin des livres se rassemblent autour de mythes ou de légendes, de poésies ou de bandes dessinées. Ils s'en saisissent pour résister à l'adversité et préserver un espace de rêve et de liberté. Bien plus qu'un outil pédagogique, la littérature est là une réserve où puiser pour donner sens à sa vie, la penser, imaginer d'autres possibles. L'apport vital de la lecture dans des temps de crise n'est pas le privilège des " lettrés " et ceux qui animent ces surprenants cercles de lecteurs travaillent à quelque chose de bien plus vaste que le soin, qui est d'ordre culturel, éducatif et, à certains égards, politique. Michèle Petit raconte ces " bonnes pratiques " et analyse leurs dispositifs. Elle observe l'art des médiateurs. Elle identifie les processus par lesquels la lecture contribue au bien-être. Par le détour d'expériences développées en Colombie, en Argentine ou au Brésil, ce sont les enjeux de la démocratisation de la lecture ici même qui sont redéfinis.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 265  pages
    • Dimensions :  1.8cmx15.0cmx21.4cm
    • Poids : 421.8g
    • Editeur :   Belin Paru le
    • Collection : Nouveaux mondes
    • ISBN :  2701146593
    • EAN13 :  9782701146591
    • Classe Dewey :  801.92
    • Langue : Français

    D'autres livres de Michèle Petit

    Eloge de la lecture. La construction de soi

    A l'origine de cet ouvrage, il y a des voix d'hommes et de femmes d'origines culturelles et de milieux sociaux différents, et en contrepoint des souvenirs de lectures transcrits par des écrivains. En conjuguant sciences sociales et psychanalyse, il approfondit l'analyse de leurs expériences singu...

    Voir tous les livres de Michèle Petit

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Peu connues en Europe, d'étonnantes expériences littéraires se multiplient aujourd'hui dans des pays confrontés à des conflits armés, des crises économiques, des catastrophes naturelles. Enfants, adolescents et adultes qui, jusque-là, avaient vécu au plus loin des livres se rassemblent autour de mythes ou de légendes, de poésies ou de bandes dessinées. Ils s'en saisissent pour résister à l'adversité et préserver un espace de rêve et de liberté. Bien plus qu'un outil pédagogique, la littérature est là une réserve où puiser pour donner sens à sa vie, la penser, imaginer d'autres possibles. L'apport vital de la lecture dans des temps de crise n'est pas le privilège des " lettrés " et ceux qui animent ces surprenants cercles de lecteurs travaillent à quelque chose de bien plus vaste que le soin, qui est d'ordre culturel, éducatif et, à certains égards, politique. Michèle Petit raconte ces " bonnes pratiques " et analyse leurs dispositifs. Elle observe l'art des médiateurs. Elle identifie les processus par lesquels la lecture contribue au bien-être. Par le détour d'expériences développées en Colombie, en Argentine ou au Brésil, ce sont les enjeux de la démocratisation de la lecture ici même qui sont redéfinis.