share_book
Envoyer cet article par e-mail

Pourquoi nous sommes chrétiens

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Pourquoi nous sommes chrétiens

Pourquoi nous sommes chrétiens

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Pourquoi nous sommes chrétiens"

    Pour celui qui, tel Didier Long, a passé dix ans au sein d'un monastère, c'est une évidence : l'absence d'empathie et de tendresse, le cynisme banalisé, les paroles politiques creuses, nos destins qui nous échappent dans un monde de plus en plus régi par des lois économiques d'airain, la survie individuelle pour toute morale, notre espoir qui se vide ; peu à peu, l'" ère de rien " remplit nos vies. Les religions remontent de manière fracassante sur la scène mondiale. Elles proposent de remplir ce vide. Mais ce retour massif se manifeste de plus en plus souvent par de vieux spectres plus qu'inquiétants, des meurtres et des guerres. De quel sacré parle-t-on ? En ce début de siècle, nous avons l'impression que notre société occidentale arrive à la fin d'un cycle et nous peinons à imaginer un avenir ensemble. Vivons-nous les derniers instants de cette civilisation qui, de Jérusalem à Rome en passant par Athènes, inventa la fraternité universelle des humains ? Ou entrons-nous dans une ère nouvelle ? Jusque-là, nous étions chrétiens. Le sommes-nous encore ? Ce sont quelques-unes des questions auxquelles répond Didier Long dans cet essai passionnant, nourri de sa propre expérience, qui se veut également la recherche d'une nouvelle morale, c'est-à-dire d'un nouvel art du bonheur.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 272  pages
    • Dimensions :  2.6cmx15.2cmx23.2cm
    • Poids : 1138.5g
    • Editeur :   Le Cherche Midi Paru le
    • ISBN :  2749108357
    • EAN13 :  9782749108353
    • Classe Dewey :  230.01
    • Langue : Français

    D'autres livres de Didier Long

    Jésus, le rabbin qui aimait les femmes

    Sur les pas de Jésus, Didier Long nous entraîne dans une enquête aux sources spirituelles du christianisme : la révélation juive et l'importance de la femme dans le message de Jésus. Deux non-dits, deux origines refoulées qui fondent pourtant nos valeurs : la monogamie et l'égalité de l'hom...

    Un ange dans le rétroviseur

    C'est le quinzième anniversaire de mariage d'Amancio, à Jaén en Andalousie. À cette occasion, Amancio acquiert le 4 x 4 de ses rêves qui couronne une carrière de représentant en peinture pas franchement palpitante. Ironie du sort, c'est là que sa vie va basculer. Tout est fini... mais tout c...

    Défense à Dieu d'entrer

    Qu'a-ton à dire au monde d'aujourd'hui quand on est resté dix ans dans un monastère ? Dans ce livre audacieux, Didier Long raconte sa vie hors normes, depuis les usines Michelin de Clermont-Ferrand jusqu'à l'abbaye de la Pierre-qui-Vire, en Bourgogne. Ouvrier, puis moine bénédictin, puis artis...

    Manuel de survie spirituelle dans la globalisation

    Savoir que nous sommes tous embarqués sur une planète où nous dépendons les uns des autres jusque dans notre propre survie modifie irréversiblement le chemin que chacun emprunte dans sa quête du bonheur. La globalisation sera-t-elle une nouvelle Babel ou une Pentecôte des nations ? Une guerre...

    Voir tous les livres de Didier Long

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Pour celui qui, tel Didier Long, a passé dix ans au sein d'un monastère, c'est une évidence : l'absence d'empathie et de tendresse, le cynisme banalisé, les paroles politiques creuses, nos destins qui nous échappent dans un monde de plus en plus régi par des lois économiques d'airain, la survie individuelle pour toute morale, notre espoir qui se vide ; peu à peu, l'" ère de rien " remplit nos vies. Les religions remontent de manière fracassante sur la scène mondiale. Elles proposent de remplir ce vide. Mais ce retour massif se manifeste de plus en plus souvent par de vieux spectres plus qu'inquiétants, des meurtres et des guerres. De quel sacré parle-t-on ? En ce début de siècle, nous avons l'impression que notre société occidentale arrive à la fin d'un cycle et nous peinons à imaginer un avenir ensemble. Vivons-nous les derniers instants de cette civilisation qui, de Jérusalem à Rome en passant par Athènes, inventa la fraternité universelle des humains ? Ou entrons-nous dans une ère nouvelle ? Jusque-là, nous étions chrétiens. Le sommes-nous encore ? Ce sont quelques-unes des questions auxquelles répond Didier Long dans cet essai passionnant, nourri de sa propre expérience, qui se veut également la recherche d'une nouvelle morale, c'est-à-dire d'un nouvel art du bonheur.