share_book
Envoyer cet article par e-mail

Comment la France conquit l'Angleterre en 1888

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Comment la France conquit l'Angleterre en 1888

Comment la France conquit l'Angleterre en 1888

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Comment la France conquit l'Angleterre en 1888"

Ce fut, au départ, un Kriegspiel (jeu de guerre) écrit par Spiridion Gopcevic et traduit en français en 1891. Le but était de démontrer la suprématie de la torpille par rapport au cuirassage des vaisseaux de guerre et aux manoeuvres d'éperonnage. Il en résulte cette uchronie militaire où la France républicaine, après l'annexion de l'Egypte par l'Angleterre, décide de déclarer la guerre à la perfide Albion. Cette guerre de 1888, essentiellement maritime, se joue en quelques combats navals où la suprématie anglaise est mise à mal et les flottes anglaises anéanties ne peuvent empêcher le débarquement puis la victoire des armées françaises en Angleterre sans compter le soulèvement de l'Irlande devenue protectorat français... Il y a bien quelque plaisir « revanchard » à prendre sur la marine anglaise : on connaît trop la désespérante manie des Anglais à battre les Français dans les combats navals depuis la bataille de L'Ecluse, au moyen-âge, jusqu'à Aboukir, Trafalgar ou même Mers-el-Kébir... En voilà une occasion toute trouvée !

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 116  pages
  • Dimensions :  1.0cmx15.2cmx23.6cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Pyrémonde (Ed. Des Régionalismes) Paru le
  • Collection : UCHRONIE
  • ISBN :  2846185727
  • EAN13 :  9782846185721
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Ce fut, au départ, un Kriegspiel (jeu de guerre) écrit par Spiridion Gopcevic et traduit en français en 1891. Le but était de démontrer la suprématie de la torpille par rapport au cuirassage des vaisseaux de guerre et aux manoeuvres d'éperonnage. Il en résulte cette uchronie militaire où la France républicaine, après l'annexion de l'Egypte par l'Angleterre, décide de déclarer la guerre à la perfide Albion. Cette guerre de 1888, essentiellement maritime, se joue en quelques combats navals où la suprématie anglaise est mise à mal et les flottes anglaises anéanties ne peuvent empêcher le débarquement puis la victoire des armées françaises en Angleterre sans compter le soulèvement de l'Irlande devenue protectorat français... Il y a bien quelque plaisir « revanchard » à prendre sur la marine anglaise : on connaît trop la désespérante manie des Anglais à battre les Français dans les combats navals depuis la bataille de L'Ecluse, au moyen-âge, jusqu'à Aboukir, Trafalgar ou même Mers-el-Kébir... En voilà une occasion toute trouvée !