share_book
Envoyer cet article par e-mail

Travailler à en mourir : Quand le monde de l'entreprise mène au suicide

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Travailler à en mourir : Quand le monde de l'entreprise mène au suicide

Travailler à en mourir : Quand le monde de l'entreprise mène au suicide

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Travailler à en mourir : Quand le monde de l'entreprise mène au suicide"

    Quatre suicides en trois ans chez Renault sur le lieu de travail, dix-sept tentatives (dont huit « réussies ») chez France Télécom en quinze mois, une mort volontaire par jour au moins en entreprise d'après les médecins... C'est un fait: le travail tue. Au-delà des licenciements difficiles, du chômage, du harcèlement moral, les conditions professionnelles sont souvent devenues insupportables. Délocalisations, perte de sens, course à la performance, poids de la bourse laminent aussi bien les cadres les plus compétents que ceux qu'ils managent. Comment en sommes-nous arrivés là ? Cette enquête plonge au coeur de l'entreprise. Chez Renault, sur laquelle on n'a jamais enquêté aussi profondément, dans la métallurgie, dans la banque, Paul Moreira et Hubert Prolongeau sont allés rencontrer ces hommes qui n'en peuvent plus, les familles de ceux qui ont sauté le pas, les patrons qui se sentent aussi prisonniers de cette logique meurtrière. Fort d'histoires bouleversantes, leur livre, qui approfondit un documentaire de Paul Moreira à l'audience exceptionnelle diffusé sur France 2 en 2008, est un pavé jeté dans la mare d'une dérive tragique. Au-delà de l'émotion, il décrit et fait comprendre cette mécanique qui rend malade. Et tue.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 243  pages
    • Dimensions :  1.8cmx15.2cmx23.8cm
    • Poids : 322.1g
    • Editeur :   Flammarion Paru le
    • Collection : EnQuête
    • ISBN :  2081221985
    • EAN13 :  9782081221987
    • Classe Dewey :  331.3
    • Langue : Français

    D'autres livres de Hubert Prolongeau

    Le baiser de Judas

    Deux hommes. Un dieu rejoint par son destin. Un geste d'amitié cachant la trahison... Le baiser de Judas reste l'un des gestes les plus ignobles de l'histoire. L'un des plus obscurs aussi... Pourquoi l'un des Douze, l'un des intimes du Christ. a-t-il vendu son maître ? La cupidité avancée par le...

    Prix : 262 DH
    Les 100 livres les plus drôles

    Quel est le point commun entre Jacques le Fataliste et Le journal de Bridget Jones ? L'humour, assurément. Qu'il soit comique et potache à la manière d'Alphonse Daudet dans son Tartarin de Tarascon, absurde avec La cantatrice chauve d'Eugène Ionesco ou encore cynique à la façon de David Lodge ...

    Prix : 38 DH

    Machiavel

    On cherchera en vain des traces de cruauté et de fourberie chez Machiavel (1469-1327). Cette réputation est le fruit d'un malentendu. Mêlant une conception personnelle de l'histoire à une véritable expérience du terrain, Machiavel n'est pas un philosophe mais un homme politique soucieux du ...

    Prix : 91 DH
    Partis sans laisser d'adresse : Ces gens qui décident de tout quitter

    Chaque année en France, quinze mille personnes disparaissent sans laisser de traces. Un certain nombre d'entre elles « reviennent » ou sont retrouvées, mais quantité d'autres ne réapparaîtront jamais plus, ni dans les registres de la police, ni dans leur entourage. Nul ne saura jamais plus si...

    Voir tous les livres de Hubert Prolongeau

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Quatre suicides en trois ans chez Renault sur le lieu de travail, dix-sept tentatives (dont huit « réussies ») chez France Télécom en quinze mois, une mort volontaire par jour au moins en entreprise d'après les médecins... C'est un fait: le travail tue. Au-delà des licenciements difficiles, du chômage, du harcèlement moral, les conditions professionnelles sont souvent devenues insupportables. Délocalisations, perte de sens, course à la performance, poids de la bourse laminent aussi bien les cadres les plus compétents que ceux qu'ils managent. Comment en sommes-nous arrivés là ? Cette enquête plonge au coeur de l'entreprise. Chez Renault, sur laquelle on n'a jamais enquêté aussi profondément, dans la métallurgie, dans la banque, Paul Moreira et Hubert Prolongeau sont allés rencontrer ces hommes qui n'en peuvent plus, les familles de ceux qui ont sauté le pas, les patrons qui se sentent aussi prisonniers de cette logique meurtrière. Fort d'histoires bouleversantes, leur livre, qui approfondit un documentaire de Paul Moreira à l'audience exceptionnelle diffusé sur France 2 en 2008, est un pavé jeté dans la mare d'une dérive tragique. Au-delà de l'émotion, il décrit et fait comprendre cette mécanique qui rend malade. Et tue.