share_book
Envoyer cet article par e-mail

Darwin contre Darwin : Comment lire L'Origine des espèces ?

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Darwin contre Darwin : Comment lire L'Origine des espèces ?

Darwin contre Darwin : Comment lire L'Origine des espèces ?

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Darwin contre Darwin : Comment lire L'Origine des espèces ?"

    Dans son célèbre ouvrage, l'Origine des espèces, Darwin ne s'est pas uniquement préoccupé d'établir la sélection naturelle : il y mène également une réflexion sur les variations, les causes qui les produisent et les lois par lesquelles elles sont transmises ou non à la descendance. Cette tension entre variation et sélection, qui traverse l'ouvrage dès 1859, influença la réception de L'Origine. Elle autorisa en effet plusieurs manières d'être darwinien ou antidarwinien, au point de susciter des revendications paradoxales : certains crurent que l'important était la recherche des lois de la variation, et qu'ils pouvaient se proclamer darwiniens tout en rejetant la sélection naturelle si centrale dans le darwinisme... Les querelles de traduction et les ambiguïtés nées des modifications apportées par Darwin lui-même aux éditions successives de son oeuvre aggravèrent encore les tensions. Au fil de l'analyse, on constate que darwiniens et non-darwiniens composent une palette fort nuancée et qu'ils finissent par se rejoindre dans une commune posture : pour défendre leurs positions, tous jouent Darwin contre Darwin.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 438  pages
    • Dimensions :  3.0cmx13.2cmx20.4cm
    • Poids : 440.0g
    • Editeur :   Seuil Paru le
    • Collection : L'ordre philosophique
    • ISBN :  2020982994
    • EAN13 :  9782020982993
    • Classe Dewey :  576.82
    • Langue : Français

    D'autres livres de Thierry Hoquet

    Cyborg philosophie : Penser contre les dualismes

    Cyborg hante la culture contemporaine, au cinéma (Robocop, Terminator) ou dans les mangas. Il s'incarne dans les sportifs dopés, dans les prothèses médicales et dans les fantasmes d'« humanité augmentée », voire immortelle. Mais Cyborg est aussi, et surtout, une figure philosophique. Cet hyb...

    Buffon/Linné : Eternels rivaux de la biologie ?

    Au milieu du XVIIIe siècle, le Français Buffon et le Suédois Linné ont cherché, chacun à leur façon, à mettre de l'ordre dans la profusion des espèces vivantes. Formidable entreprise qui eut pour résultat deux classifications différentes. La nomenclature de Linné, qu'il utilisa pour déc...

    Prix : 286 DH

    La virilité : A quoi rêvent les hommes ?

    Qu est-ce que la virilité ? Est-ce une caractéristique réservée au sexe masculin ou faut-il justement la distinguer de la masculinité ? Comment s exprime-t-elle et quelles sont ses représentations, ses codes ? Peut-elle s acquérir et, si oui, comment ? Et en quoi intéresse-t-elle la philosop...

    Voir tous les livres de Thierry Hoquet

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Dans son célèbre ouvrage, l'Origine des espèces, Darwin ne s'est pas uniquement préoccupé d'établir la sélection naturelle : il y mène également une réflexion sur les variations, les causes qui les produisent et les lois par lesquelles elles sont transmises ou non à la descendance. Cette tension entre variation et sélection, qui traverse l'ouvrage dès 1859, influença la réception de L'Origine. Elle autorisa en effet plusieurs manières d'être darwinien ou antidarwinien, au point de susciter des revendications paradoxales : certains crurent que l'important était la recherche des lois de la variation, et qu'ils pouvaient se proclamer darwiniens tout en rejetant la sélection naturelle si centrale dans le darwinisme... Les querelles de traduction et les ambiguïtés nées des modifications apportées par Darwin lui-même aux éditions successives de son oeuvre aggravèrent encore les tensions. Au fil de l'analyse, on constate que darwiniens et non-darwiniens composent une palette fort nuancée et qu'ils finissent par se rejoindre dans une commune posture : pour défendre leurs positions, tous jouent Darwin contre Darwin.