share_book
Envoyer cet article par e-mail

Comment Ivan Ivanovitch se brouilla avec Ivan Nikiforovitch

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Comment Ivan Ivanovitch se brouilla avec Ivan Nikiforovitch

Comment Ivan Ivanovitch se brouilla avec Ivan Nikiforovitch

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Comment Ivan Ivanovitch se brouilla avec Ivan Nikiforovitch"

Gogol est absolument unique dans l'histoire des littératures mondiales. Celles-ci comptent de nombreux humoristes mais aucun n'a exploité autant que Gogol le moyen de dire une chose en affirmant son contraire. En même temps, il manifeste un amour si profond de cette vie dont il semble se moquer, que son texte en prend un relief extraordinaire. Son humour n'est pas l'humeur d'un pisse-froid, d'un atrabilaire, d'un frustré. Il y a chez lui une joie de vivre qui le distingue d'un autre humoriste célèbre, mais sinistre dans son pessimisme systématique : Franz Kafka. Si Gogol s'exclame si continûment sur l'intelligence de ses personnages, c'est qu'il voudrait qu'ils fussent intelligents. Car il les aime, et il nous les fait aimer. Son humour ne les détruit pas, mais leur donne vie et couleur. Les deux Ivan ne sont que des pauvres types, qui se disputent pour un rien, vont en justice pour un rien, se sont préparés, pour un rien, une vieillesse lamentable, mais à aucun moment ils ne nous semblent être des caricatures. Ils restent intensément vivants, intensément vrais, grâce à la manière oblique qu'adopte Gogol pour nous montrer leur nullité. L'humour, précisément, transforme des êtres nuls en êtres de poésie. C'est là le miracle de cet auteur.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 91  pages
  • Dimensions :  1.2cmx10.4cmx15.0cm
  • Poids : 99.8g
  • Editeur :   André Versaille éditeur Paru le
  • Collection : A s'offrir en partage
  • ISBN :  2874950513
  • EAN13 :  9782874950513
  • Langue : Français

D'autres livres de Nicolas Gogol

Nouvelles de Pétersbourg

PRÉSENTATION • Le contexte de l'oeuvre • Genèse des nouvelles • Le vertige de l'absurde • Modes d'irruption de l'étrange • L'art contre le réel NOUVELLES DE PETERSBOURG Attaché, tel un diable visionnaire, aux pas chancelants de ses personnages, pantins grotesques autant qu'ils sont [...

Nouvelles de Petersbourg

Attaché, tel un diable visionnaire, aux pas chancelants de ses personnages, pantins grotesques autant qu'ils sont pathétiques, Gogol parcourt Pétersbourg, transfigurée sous sa plume en un inquiétant théâtre d'ombres. Du Manteau au Portrait, en passant par Le journal d'un fou, Le Nez et La ...

Prix : 43 DH

Le journal d'un fou suivi de Le portrait et de La perspective Nevsky

Dans ses nouvelles pétersbourgeoises, Gogol, mû par un sentiment de révolte contre l’iniquité, dénonce le système de l’administration ...

Prix : 23 DH
Les âmes mortes

Livre saboté, plusieurs fois brûlé par son auteur (qui voulait lui donner une issue "morale") et resté largement inachevé à la mort de Gogol en 1852, Les Âmes mortes révèlent, outre le génie littéraire de leur créateur, le combat acharné d'un homme vers un but et contre des forces qui l...

Prix : 89 DH

Voir tous les livres de Nicolas Gogol

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Gogol est absolument unique dans l'histoire des littératures mondiales. Celles-ci comptent de nombreux humoristes mais aucun n'a exploité autant que Gogol le moyen de dire une chose en affirmant son contraire. En même temps, il manifeste un amour si profond de cette vie dont il semble se moquer, que son texte en prend un relief extraordinaire. Son humour n'est pas l'humeur d'un pisse-froid, d'un atrabilaire, d'un frustré. Il y a chez lui une joie de vivre qui le distingue d'un autre humoriste célèbre, mais sinistre dans son pessimisme systématique : Franz Kafka. Si Gogol s'exclame si continûment sur l'intelligence de ses personnages, c'est qu'il voudrait qu'ils fussent intelligents. Car il les aime, et il nous les fait aimer. Son humour ne les détruit pas, mais leur donne vie et couleur. Les deux Ivan ne sont que des pauvres types, qui se disputent pour un rien, vont en justice pour un rien, se sont préparés, pour un rien, une vieillesse lamentable, mais à aucun moment ils ne nous semblent être des caricatures. Ils restent intensément vivants, intensément vrais, grâce à la manière oblique qu'adopte Gogol pour nous montrer leur nullité. L'humour, précisément, transforme des êtres nuls en êtres de poésie. C'est là le miracle de cet auteur.