share_book
Envoyer cet article par e-mail

Quand on raconte des histoires horribles, il arrive des histoires horribles

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Quand on raconte des histoires horribles, il arrive des histoires horribles

Quand on raconte des histoires horribles, il arrive des histoires horribles

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Quand on raconte des histoires horribles, il arrive des histoires horribles"

« J'étais nouvelle, je m'appelais Laura et je n'aimais pas les jeux. » Quand on joue à colin-maillard, personne ne reconnaît Laura. Quand on joue à Mon coeur balance, personne ne la choisit. Quel que soit le jeu que proposent les monitrices, c'est comme si Laura n'existait pas. Alors c'est peut-être un peu normal qu'elle n'aime pas les jeux. Que la barre de pâte de fruits du goûter lui reste sur l'estomac. Et qu'elle rêve d'être ailleurs que dans cette colonie de vacances. Mais il existe un moyen pour que les gens vous regardent autrement, un moyen de se faire des amis presque instantanément. Il faut raconter une histoire horrible. De préférence une histoire horrible qui vous arrive à vous, ou à quelqu'un de votre famille. Et de préférence avec une part de vérité. Laura sait ce qu'elle va raconter.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 79  pages
  • Dimensions :  1.0cmx12.2cmx18.0cm
  • Poids : 99.8g
  • Editeur :   L'ecole Des Loisirs Paru le
  • Collection : Neuf
  • ISBN :  2211065619
  • EAN13 :  9782211065610
  • Classe Dewey :  804
  • Langue : Français

D'autres livres de Dominique Souton

La patte du tigre

Azalaïs n'arrive pas à recopier sur son cahier les phrases inscrites au tableau. C'est parce qu'elle flotte dans l'espace et dans le temps, lui ont dit les adultes, et elle veut bien les croire. Copier, c'est difficile, surtout quand on flotte. Pourtant, Azalaïs sait trouver le chemin de la cuisi...

Je (ne) suis (pas) à vendre

Mélanie Coste est mise au pied du mur ; elle doit écrire le discours inaugural d'une exposition sur la sexualité, et pour cela (pense-t-elle) trouver un amant, la semaine même où elle a décidé d'arrêter de fumer, de boire et de manger. Difficile pour cette "professionnelle de la communicatio...

Maman fait ses devoirs

C'est la rentrée. Maman, comme beaucoup de mamans, consacre beaucoup de temps à ses filles. Elle se donne beaucoup de mal pour comprendre le programme des instituteurs, pour inscrire ses filles à des activités, pour les emmener à la Cité des sciences. Seulement voilà, les filles voudraient qu...

Zélia change de look

Au collège André-Charles-Boulle, le monde est divisé en trois : les classiques, les gothiques et les pouffes. Zélia appartient au premier groupe. Tout chez elle est classique : son appartement aux meubles suédois, ses parents, ses copines, avec qui elle est capable de tenir des conversations en...

Voir tous les livres de Dominique Souton

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

« J'étais nouvelle, je m'appelais Laura et je n'aimais pas les jeux. » Quand on joue à colin-maillard, personne ne reconnaît Laura. Quand on joue à Mon coeur balance, personne ne la choisit. Quel que soit le jeu que proposent les monitrices, c'est comme si Laura n'existait pas. Alors c'est peut-être un peu normal qu'elle n'aime pas les jeux. Que la barre de pâte de fruits du goûter lui reste sur l'estomac. Et qu'elle rêve d'être ailleurs que dans cette colonie de vacances. Mais il existe un moyen pour que les gens vous regardent autrement, un moyen de se faire des amis presque instantanément. Il faut raconter une histoire horrible. De préférence une histoire horrible qui vous arrive à vous, ou à quelqu'un de votre famille. Et de préférence avec une part de vérité. Laura sait ce qu'elle va raconter.