share_book
Envoyer cet article par e-mail

A quoi sert le travail ?

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
A quoi sert le travail ?

A quoi sert le travail ?

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "A quoi sert le travail ?"

A quoi sert le travail et qu'est-ce que produire à l'heure des nouvelles technologies ? On sait que travailler, même sous des formes taylorisées, c'est toujours inventer avant d'imiter et reproduire. Pour penser dans les conditions du capitalisme contemporain, cette réalité fondamentalement créative du travail, Philippe Zarifian, professeur de sociologie à l'université de Marne-la-Vallée, mobilise des concepts rarement appliqués à un tel objet. Notamment ceux élaborés par Foucault et Deleuze. C'est sans doute la condition pour rompre avec la représentation dominante du travail, héritée de la première révolution industrielle en en éclairant des dimensions jusqu'ici largement sous-estimées ou passées inaperçues, tels que, par exemple, le double régime de temporalité sous lequel le travail se déroule (temps spatialisé et temps-devenir) ou l'événement en tant que fait central à partir duquel se déploie l'acte de travail. Mais cet ouvrage de sociologie touche aussi à la théorie politique en explorant la façon dont se décline, dans les conditions d'aujourd'hui, la contradiction aussi ancienne que le travail lui-même entre ses qualités émancipatrices et sa dimension aliénante.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 192  pages
  • Dimensions :  1.8cmx12.6cmx19.8cm
  • Poids : 59.0g
  • Editeur :   La Dispute Paru le
  • Collection : Comptoir de la politique
  • ISBN :  2843030757
  • EAN13 :  9782843030758
  • Classe Dewey :  306.36
  • Langue : Français

D'autres livres de Philippe Zarifian

Le travail et la compétence

On constate dans le système actuel du travail un désajustement majeur entre l'exercice réel de la puissance de pensée et d'action des salariés et la manière dont celui-ci se trouve emprisonné dans des visées et dispositifs de gestion qui l'ignorent : entre l'exercice de la compétence [...

Compétences et Stratégies d'entreprise

En quoi consiste concrètement une démarche compétence, et comment se trouve-t-elle liée à la stratégie d'entreprise ? Telle est la question centrale de cet ouvrage. Faire le pari de la compétence, c'est commencer par changer les organisations du travail et les modes de relations entre les act...

Objectif compétence. Pour une nouvelle logique

Il est grand temps de développer une logique de compétence dans l'entreprise. Cette mutation considérable affectera à terme l'essentiel des pratiques de gestion des ressources humaines, modifiera les modes de relations professionnelles et des négociations, renouvellera l'approche des organisati...

Voir tous les livres de Philippe Zarifian

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

A quoi sert le travail et qu'est-ce que produire à l'heure des nouvelles technologies ? On sait que travailler, même sous des formes taylorisées, c'est toujours inventer avant d'imiter et reproduire. Pour penser dans les conditions du capitalisme contemporain, cette réalité fondamentalement créative du travail, Philippe Zarifian, professeur de sociologie à l'université de Marne-la-Vallée, mobilise des concepts rarement appliqués à un tel objet. Notamment ceux élaborés par Foucault et Deleuze. C'est sans doute la condition pour rompre avec la représentation dominante du travail, héritée de la première révolution industrielle en en éclairant des dimensions jusqu'ici largement sous-estimées ou passées inaperçues, tels que, par exemple, le double régime de temporalité sous lequel le travail se déroule (temps spatialisé et temps-devenir) ou l'événement en tant que fait central à partir duquel se déploie l'acte de travail. Mais cet ouvrage de sociologie touche aussi à la théorie politique en explorant la façon dont se décline, dans les conditions d'aujourd'hui, la contradiction aussi ancienne que le travail lui-même entre ses qualités émancipatrices et sa dimension aliénante.