share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Vallée des cyclamens : Cahiers d'une paysanne savoyarde

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Vallée des cyclamens : Cahiers d'une paysanne savoyarde

La Vallée des cyclamens : Cahiers d'une paysanne savoyarde

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "La Vallée des cyclamens : Cahiers d'une paysanne savoyarde"

    Yvonne Dubois est paysanne. Petite exploitante ! A une vingtaine de kilomètres d'Annecy, à Allèves, au pied des pentes boisées et rocheuses du Semnoz. En lisant par hasard le roman de Zola « La Terre », elle découvre la méconnaissance des paysans. Elle en est blessée, révoltée. Pourquoi les paysans n'écriraient-ils pas eux-mêmes leur vie de tous les jours ? « Alors, j'ai décidé de décrire la vie de la seule paysanne que je connaisse : la mienne. » D'une sensibilité extrême, en communion avec la nature - avec Marquise, sa vache malade, avec les arbres qu'elle plante, avec les cyclamens qu'elle cueille, avec le foin dont elle hume l'odeur -, attentive aux plus humbles de son village, angoissée de voir une forme de vie s'éteindre par manque d'une véritable politique de l'agriculture en montagne, elle écrit, elle écrit ! Ses cahiers deviennent un livre passionné et passionnant qui chante la beauté secrète de la vie et de l'âme paysanne.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 215  pages
    • Dimensions :  2.0cmx14.0cmx20.0cm
    • Poids : 244.9g
    • Editeur :   Cerf Paru le
    • Collection : Pour quoi je vis
    • ISBN :  2204020176
    • EAN13 :  9782204020176
    • Classe Dewey :  B
    • Langue : Français

    D'autres livres de Yvonne Dubois

    Couleur de terroir

    Yvonne Dubois poursuit son récit de la vie paysanne du petit village savoyard que nous avons appris à aimer au fil de ses activités et de ses plaisirs quotidiens. Ce nouvel ouvrage est un livre de réflexions et d'introspection, mais aussi un regard venu du passé. Il est en partie inspiré par l...

    La vallée des cyclamens

    Premier livre d'Yvonne Dubois, cet ouvrage marque les débuts d'une saga se déployant dans la vallée du Chéran, au coeur du massif des Bauges. La paysanne noircissait ses cahiers dans le silence de ses nuits d'insomnie, soucieuse de noter ses étonnements, ses soucis, ses espoirs et ses tâches a...

    Voir tous les livres de Yvonne Dubois

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Yvonne Dubois est paysanne. Petite exploitante ! A une vingtaine de kilomètres d'Annecy, à Allèves, au pied des pentes boisées et rocheuses du Semnoz. En lisant par hasard le roman de Zola « La Terre », elle découvre la méconnaissance des paysans. Elle en est blessée, révoltée. Pourquoi les paysans n'écriraient-ils pas eux-mêmes leur vie de tous les jours ? « Alors, j'ai décidé de décrire la vie de la seule paysanne que je connaisse : la mienne. » D'une sensibilité extrême, en communion avec la nature - avec Marquise, sa vache malade, avec les arbres qu'elle plante, avec les cyclamens qu'elle cueille, avec le foin dont elle hume l'odeur -, attentive aux plus humbles de son village, angoissée de voir une forme de vie s'éteindre par manque d'une véritable politique de l'agriculture en montagne, elle écrit, elle écrit ! Ses cahiers deviennent un livre passionné et passionnant qui chante la beauté secrète de la vie et de l'âme paysanne.