share_book
Envoyer cet article par e-mail

Bombarder pour vaincre (n.3)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Bombarder pour vaincre (n.3)

Bombarder pour vaincre (n.3)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Bombarder pour vaincre (n.3)"

Parce que « les mauvaises stratégies prospèrent dans l'ignorance », Robert Pape propose une conceptualisation rigoureuse des ressorts de la coercition afin d'orienter le choix des décideurs. S'il évoque le rôle des armées de terre et de mer, Pape se focalise sur l'emploi de la puissance aérienne. Elle est pour lui, de tous les instruments militaires, celui qui offre le meilleur potentiel coercitif, à condition toutefois de l'employer à bon escient, en renonçant aux chimères du bombardement stratégique. Pour le politologue, c'est bien en privant l'adversaire des moyens de conduire sa stratégie militaire qu'il sera contraint à prendre acte de la vanité de toute résistance. À travers l'étude de 33 campagnes aériennes, Robert Pape établit le rôle déterminant de l'interdiction du champ de bataille et de l'appui aérien rapproché, qui avaient été quelque peu éclipsés par la « renaissance de la puissance aérienne stratégique ». Même si certaines de ses conclusions ne manqueront pas de susciter le débat, Bombing to win s'est imposé comme une référence indispensable en science politique. Il est aussi devenu l'un des grands classiques de la stratégie aérienne.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 300  pages
  • Dimensions :  2.8cmx16.2cmx23.8cm
  • Poids : 898.1g
  • Editeur :   La Documentation Française Paru le
  • Collection : Stratégie aérospatiale
  • ISBN :  2110085371
  • EAN13 :  9782110085375
  • Classe Dewey :  320
  • Langue : Français

D'autres livres de Centre d'études stratégiques aérospatiales

Politique, défense, puissance : 30 ans d'opérations aériennes - Actes de colloque

Les différents aspects de l'emploi de l'arme aérienne dans les opérations extérieures : Afghanistan, Afrique, golfe arabo-persique, ex-Yougoslavie... présentés par des stratèges de l'armée de l'air. Les textes réunis ici, analysent différents aspects de l'emploi de l'arme aérienne dans le...

Voir tous les livres de Centre d'études stratégiques aérospatiales

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Parce que « les mauvaises stratégies prospèrent dans l'ignorance », Robert Pape propose une conceptualisation rigoureuse des ressorts de la coercition afin d'orienter le choix des décideurs. S'il évoque le rôle des armées de terre et de mer, Pape se focalise sur l'emploi de la puissance aérienne. Elle est pour lui, de tous les instruments militaires, celui qui offre le meilleur potentiel coercitif, à condition toutefois de l'employer à bon escient, en renonçant aux chimères du bombardement stratégique. Pour le politologue, c'est bien en privant l'adversaire des moyens de conduire sa stratégie militaire qu'il sera contraint à prendre acte de la vanité de toute résistance. À travers l'étude de 33 campagnes aériennes, Robert Pape établit le rôle déterminant de l'interdiction du champ de bataille et de l'appui aérien rapproché, qui avaient été quelque peu éclipsés par la « renaissance de la puissance aérienne stratégique ». Même si certaines de ses conclusions ne manqueront pas de susciter le débat, Bombing to win s'est imposé comme une référence indispensable en science politique. Il est aussi devenu l'un des grands classiques de la stratégie aérienne.