share_book
Envoyer cet article par e-mail

Noir Désir : Le vent les portera

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Noir Désir : Le vent les portera

Noir Désir : Le vent les portera

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Noir Désir : Le vent les portera"

    Le rock'n'roll n'est pas qu'une boîte à camembert formatée pour faire du blé, et faire le beau à la tévé. C'est surtout le mode d'expression préféré des adolescents que nous sommes, ou que nous rêvons d'avoir été. Noir Désir est le plus grand groupe de rock français depuis... Téléphone, Trust ou Mathusalem, selon le point de vue où l'on se place. Un groupe engagé dans une aventure musicale exigeante, qui se remet en question, et qui nous pose des questions. Depuis ses débuts à Bordeaux jusqu'à l'album à venir, l'itinéraire du groupe et de son leader, Bertrand Cantat, est suivi à la loupe par l'improbable Andy Vérol, un écrivain qui n'a rien d'une groupie. Il a observé le groupe à travers toutes les strates de ses évolutions, depuis ses doutes jusqu'à ses succès artistiques et commerciaux, jusqu'à ses engagements citoyens et politiques. Mais Les Sombres Héros de l'amer connaissent eux aussi le goût de l'amertume. C'est ce qui les rend terriblement humains. Humain, trop humain, comme disait Nietzsche. Un rockeur lui aussi.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 163  pages
    • Dimensions :  1.6cmx14.6cmx21.8cm
    • Poids : 222.3g
    • Editeur :   Pylône Editions Paru le
    • Collection : On the wild side
    • ISBN :  2917577053
    • EAN13 :  9782917577059
    • Classe Dewey :  780
    • Langue : Français

    D'autres livres de Andy Vérol

    Un noir désir : Bertrand Cantat

    Né en 1973, créateur et animateur du collectif Hirsute, Andy Vérol écrit depuis une vingtaine d'années. Punk, puis rayer, il est passionné depuis toujours par les marges, où il s'inscrit volontiers. Il anime plusieurs blogs et notamment un myspace, qui connaissent un succès étonnant. Son pr...

    Voir tous les livres de Andy Vérol

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Le rock'n'roll n'est pas qu'une boîte à camembert formatée pour faire du blé, et faire le beau à la tévé. C'est surtout le mode d'expression préféré des adolescents que nous sommes, ou que nous rêvons d'avoir été. Noir Désir est le plus grand groupe de rock français depuis... Téléphone, Trust ou Mathusalem, selon le point de vue où l'on se place. Un groupe engagé dans une aventure musicale exigeante, qui se remet en question, et qui nous pose des questions. Depuis ses débuts à Bordeaux jusqu'à l'album à venir, l'itinéraire du groupe et de son leader, Bertrand Cantat, est suivi à la loupe par l'improbable Andy Vérol, un écrivain qui n'a rien d'une groupie. Il a observé le groupe à travers toutes les strates de ses évolutions, depuis ses doutes jusqu'à ses succès artistiques et commerciaux, jusqu'à ses engagements citoyens et politiques. Mais Les Sombres Héros de l'amer connaissent eux aussi le goût de l'amertume. C'est ce qui les rend terriblement humains. Humain, trop humain, comme disait Nietzsche. Un rockeur lui aussi.