share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Falachas, nègres errants du peuple juif

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Falachas, nègres errants du peuple juif

Les Falachas, nègres errants du peuple juif

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Les Falachas, nègres errants du peuple juif"

    En 1985 et 1991, Israël, après être longtemps resté indifférent au sort de cette population, décide d'accueillir des Noirs éthiopiens se réclamant du judaïsme. Organisées parle Mossad et baptisées Moïse et Salomon, ces opérations se révélèrent bien moins messianiques qu'elles n'affectaient de l'être. Elles furent surtout l'occasion pour l'Etat hébreu de restaurer son image :son incroyable alliance avec l'Afrique du Sud de l'apartheid et les éclaboussures du massacre de Sabra et Chatila avaient ébranlé l'opinion. Les Nations unies venaient aussi d'assimiler le sionisme au racisme. Les Falachas, ces Juifs noirs, auraient-ils servi de simples figurants dans un scénario de vaste manipulation de l'opinion internationale ? En 2003, le gouvernement Sharon autorisait à nouveau près de 20 000 Ethiopiens, des Falachmouras cette fois, non reconnus jusque-là comme juifs, à immigrer. Israël, confronté à un enjeu démographique devenu vital, ne cherchait-il pas à opérer un gonflement de sa population, avant un possible règlement de la question palestinienne ? Or, du fait de leur couleur et de leurs coutumes africaines, ces Juifs d'Ethiopie n'ont trouvé sur la Terre promise que misère, racisme et discrimination. Le sort qui leur a été réservé signifierait-il que le judaïsme, particulièrement hostile au métissage, est non pas un choix ou une adhésion, mais bel et bien un destin religieux et une condition " raciale " ? Les Falachas, Nègres errants du peuple juif, est une enquête historique, la première en son genre, sur un drame de notre temps quasiment tabou et jusqu'à présent masqué ou escamoté.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 734  pages
    • Dimensions :  2.2cmx14.0cmx19.6cm
    • Poids : 322.1g
    • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
    • Collection : Continents noirs
    • ISBN :  2070771350
    • EAN13 :  9782070771356
    • Classe Dewey :  300

    D'autres livres de Tidiane N'Diaye

    Le génocide voilé

    " Les Arabes ont razzié l'Afrique subsaharienne pendant treize siècles sans interruption. La plupart des millions d'hommes qu'ils ont déportés ont disparu du fait des traitements inhumains. Cette douloureuse page de l'histoire des peuples noirs n'est apparemment pas définitivement tournée. ...

    La Longue marche des peuples noirs

    Le continent africain représente un monde ancien, berceau de l'humanité et des civilisations mais longtemps méconnu. L'auteur aborde dans une étude succincte mais complète l'histoire des peuples noirs. Il étudie successivement les justifications " religieuses " ou " scientifiques ", à l'agres...

    L'Eclipse des Dieux : Ou grandeur et désespérance des peuples noirs

    " Ceux qui ne connaissent pas leur histoire s'exposent à ce qu'elle recommence. " Reprenant à son compte cette réflexion d'Elie Wiesel, Tidiane N'Diaye retrace l'histoire tragique de l'Afrique, de ses peuples et de ses diasporas africaine-américaine et afro-antillaise. D'abord berceau de l'human...

    Par-delà les ténèbres blanches : Enquète historique

    Président Pieter Botha : " Il faudra utiliser la nourriture en tant que support du génocide que nous allons perpétrer à l'encontre des nègres. Nous avons développé d'excellents poisons qui tuent à petit feu (poisons à mettre dans la nourriture) et qui possèdent, en plus, la vertu de rendre...

    Voir tous les livres de Tidiane N'Diaye

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    En 1985 et 1991, Israël, après être longtemps resté indifférent au sort de cette population, décide d'accueillir des Noirs éthiopiens se réclamant du judaïsme. Organisées parle Mossad et baptisées Moïse et Salomon, ces opérations se révélèrent bien moins messianiques qu'elles n'affectaient de l'être. Elles furent surtout l'occasion pour l'Etat hébreu de restaurer son image :son incroyable alliance avec l'Afrique du Sud de l'apartheid et les éclaboussures du massacre de Sabra et Chatila avaient ébranlé l'opinion. Les Nations unies venaient aussi d'assimiler le sionisme au racisme. Les Falachas, ces Juifs noirs, auraient-ils servi de simples figurants dans un scénario de vaste manipulation de l'opinion internationale ? En 2003, le gouvernement Sharon autorisait à nouveau près de 20 000 Ethiopiens, des Falachmouras cette fois, non reconnus jusque-là comme juifs, à immigrer. Israël, confronté à un enjeu démographique devenu vital, ne cherchait-il pas à opérer un gonflement de sa population, avant un possible règlement de la question palestinienne ? Or, du fait de leur couleur et de leurs coutumes africaines, ces Juifs d'Ethiopie n'ont trouvé sur la Terre promise que misère, racisme et discrimination. Le sort qui leur a été réservé signifierait-il que le judaïsme, particulièrement hostile au métissage, est non pas un choix ou une adhésion, mais bel et bien un destin religieux et une condition " raciale " ? Les Falachas, Nègres errants du peuple juif, est une enquête historique, la première en son genre, sur un drame de notre temps quasiment tabou et jusqu'à présent masqué ou escamoté.