share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Graal en question : Un mythe pour sortir de la modernité

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Graal en question : Un mythe pour sortir de la modernité

Le Graal en question : Un mythe pour sortir de la modernité

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Graal en question : Un mythe pour sortir de la modernité"

Où trouver le sacré au XXe siècle, dans un monde désormais marqué du sceau de la sécularisation et de la déchristianisation ? Peut-être faut-il le chercher dans la fiction. Le succès du Graal dans la littérature et le cinéma est un révélateur : ce mythe pourrait bien constituer un langage commun par lequel s'expriment des aspirations spirituelles largement partagées. S'y retrouvent en effet en toute liberté le goût de la transgression et de l'hétérodoxie, le désir de sortir de sentiers religieux qu'on croit battus, la valorisation du relativisme et de la tolérance considérés comme les seules attitudes humaines acceptables devant notre ignorance de l'Absolu, la sacralisation de l'amour humain à travers le modèle d'un couple à refonder sur des bases tout autres. De fait, le Graal lui-même, en tant qu'objet symbolique, représente l'image du sacré, cet inconnu, défini ici comme ce qui toujours échappe, mais qu'on ne se résigne jamais à trouver absent et qu'il faut chercher malgré tout, même sans espoir de l'atteindre. Dirigée vers ce but inaccessible, la quête du Graal est vécue comme une sortie de la modernité, c'est-à-dire du monde occidental tel qu'il s'est pensé depuis Descartes et construit depuis le XIXe siècle. Elle consiste d'abord à quitter ce dernier, à partir pour partir, même sans savoir où l'on va. En définitive, à travers le Graal, ce calice béant et peut-être vide, c'est le simple refus de notre monde qui rayonne et qui se fait sacré...

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 395  pages
  • Dimensions :  2.4cmx16.0cmx25.2cm
  • Poids : 979.8g
  • Editeur :   Dervy Paru le
  • Collection : Bibliotheque de l'hermetisme
  • ISBN :  2844543529
  • EAN13 :  9782844543523
  • Classe Dewey :  809

D'autres livres de Isabelle Cani

Harry Potter ou l'anti-Peter Pan : Pour en finir avec la magie de l'enfance

Pourquoi tant d'enfants mais aussi tant d'adultes s'enthousiasment-ils pour Harry Potter ? Le retentissement mondial de l'œuvre de J.K. Rowling fait exploser les cadres de la littérature de jeunesse et constitue un phénomène de société qui intrigue et pose question. On serait tenté d'évoquer...

Voir tous les livres de Isabelle Cani

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Où trouver le sacré au XXe siècle, dans un monde désormais marqué du sceau de la sécularisation et de la déchristianisation ? Peut-être faut-il le chercher dans la fiction. Le succès du Graal dans la littérature et le cinéma est un révélateur : ce mythe pourrait bien constituer un langage commun par lequel s'expriment des aspirations spirituelles largement partagées. S'y retrouvent en effet en toute liberté le goût de la transgression et de l'hétérodoxie, le désir de sortir de sentiers religieux qu'on croit battus, la valorisation du relativisme et de la tolérance considérés comme les seules attitudes humaines acceptables devant notre ignorance de l'Absolu, la sacralisation de l'amour humain à travers le modèle d'un couple à refonder sur des bases tout autres. De fait, le Graal lui-même, en tant qu'objet symbolique, représente l'image du sacré, cet inconnu, défini ici comme ce qui toujours échappe, mais qu'on ne se résigne jamais à trouver absent et qu'il faut chercher malgré tout, même sans espoir de l'atteindre. Dirigée vers ce but inaccessible, la quête du Graal est vécue comme une sortie de la modernité, c'est-à-dire du monde occidental tel qu'il s'est pensé depuis Descartes et construit depuis le XIXe siècle. Elle consiste d'abord à quitter ce dernier, à partir pour partir, même sans savoir où l'on va. En définitive, à travers le Graal, ce calice béant et peut-être vide, c'est le simple refus de notre monde qui rayonne et qui se fait sacré...