share_book
Envoyer cet article par e-mail

C'est de fatigue que se ferment les yeux des femmes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
C'est de fatigue que se ferment les yeux des femmes

C'est de fatigue que se ferment les yeux des femmes

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "C'est de fatigue que se ferment les yeux des femmes"

Ce livre raconte les jours qui s'étendent de la mort de la mère de l'auteur à son inhumation. " Maman est morte. " Quand on entend cette phrase, on n'y croit pas. Maman, c'est la chaleur ; morte veut dire : froide. Maman, c'est la présence ; morte veut dire : absente... Maman, morte... Comment ça, morte ? Une fille arrive dans son village natal, et vit quatre jours dans l'intimité de sa mère qui vient subitement de mourir. Un an plus tard, elle revit ce huis-clos. Elle analyse le choc émotionnel et l'élan vital qui l'oblige à opérer immédiatement une osmose entre elle et sa mère à qui elle ressemble. Pourra-t-elle transcender la ressemblance ? Traversé par la soif de vivre, cet original déploiement de deuil dissèque et cisèle, sans faux-semblant, la relation à la mère, et touche le coeur d'un sujet complexe.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 149  pages
  • Dimensions :  1.4cmx12.4cmx19.6cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Bartillat Paru le
  • ISBN :  2841002918
  • EAN13 :  9782841002917

D'autres livres de Claire Fourier

Les silences de la guerre

La guerre. Ce pourrait être n'importe laquelle. C'est celle de 1940. L'histoire se passe près de Brest, dans la maison réquisitionnée pour loger un officier allemand affecté à la construction du mur de l'Atlantique. Sur la côte finistérienne, cet officier du génie, originaire de la Baltique...

Voir tous les livres de Claire Fourier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Ce livre raconte les jours qui s'étendent de la mort de la mère de l'auteur à son inhumation. " Maman est morte. " Quand on entend cette phrase, on n'y croit pas. Maman, c'est la chaleur ; morte veut dire : froide. Maman, c'est la présence ; morte veut dire : absente... Maman, morte... Comment ça, morte ? Une fille arrive dans son village natal, et vit quatre jours dans l'intimité de sa mère qui vient subitement de mourir. Un an plus tard, elle revit ce huis-clos. Elle analyse le choc émotionnel et l'élan vital qui l'oblige à opérer immédiatement une osmose entre elle et sa mère à qui elle ressemble. Pourra-t-elle transcender la ressemblance ? Traversé par la soif de vivre, cet original déploiement de deuil dissèque et cisèle, sans faux-semblant, la relation à la mère, et touche le coeur d'un sujet complexe.