share_book
Envoyer cet article par e-mail

Est-ce dans ce monde-là que nous voulons vivre ?

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Est-ce dans ce monde-là que nous voulons vivre ?

Est-ce dans ce monde-là que nous voulons vivre ?

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Est-ce dans ce monde-là que nous voulons vivre ?"

Fait exceptionnel en France, cet ouvrage avait été retiré de la vente à parution, en juin 2003, pendant l'instruction du procès Elf. En effet, le bâtonnier de Paris avait saisi le garde des Sceaux pour protester contre la parution du livre au nom d'un "manquement au droit de réserve", Eva Joly ayant été le magistrat en charge du dossier Elf jusqu'en 2002. Une fois le réquisitoire prononcé et les jugements rendus, le lecteur a pu enfin accéder à cet ouvrage... Il n'y a pas, à vrai dire, de révélations dans Est-ce dans ce monde que nous voulons vivre ? C'est à la fois le récit de l'instruction de l'affaire Elf et une réflexion sur le rôle de la justice dans un monde dirigé par quelques puissants jouissant d'une totale impunité. Mais on y découvre tout de même l'incroyable système qui sous-tend l'affaire. Après la privatisation du groupe Elf en 1994, Eva Joly découvre progressivement la trace de sociétés off-shore, de comptes numérotés, de systèmes de malversation. Au fur et à mesure qu'elle et son équipe progressent dans leur enquête sur le triumvirat Le Flock, Sirven, Tarallo, les menaces et les intimidations surviennent sous forme de lettres anonymes, de portes forcées, de bureaux visités, de téléphones piratés, de pressions physiques. Eva Joly raconte ces sept ans d'instruction où elle fut mise sous protection judiciaire, perdant toute possibilité de vie privée, vivant dans une anxiété constante. On lit entre les lignes un sentiment de reproche à l'égard de la corporation des juristes en général et du système français en particulier. Facilement accusée d'être devenue une sorte de star de la justice à la fois paranoïaque et mythomane, Eva Joly s'est sentie seule, abandonnée et ostracisée. De la bouche d'un ami avocat, elle s'entendit dire : "Mais c'est la France, Madame ! Vous avez voulu changer la France, mais c'est impossible..." Devant tant de pressions, elle a préféré retourner en Norvège, son pays d'origine, où elle est conseiller auprès du ministre de la Justice et du ministre des Affaires étrangères. En annexe du récit se trouve la Déclaration de Paris, projet d'action contre la grande corruption. Eva Joly y propose comme projet de lois européennes une "veille bancaire" des grandes sociétés, la création d'un délit de grande corruption, une coopération internationale contre le blanchiment d'argent et, surtout – révolution ! –, "la suspension des immunités diplomatiques, parlementaires, judiciaires, le temps des enquêtes financières". Vaste programme : une fois de plus, Eva Joly ne va pas se faire que des amis... --Denis Gombert --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Détails sur le produit

  • Reliure : CD
  • 6  pages
  • Dimensions :  2.4cmx13.6cmx19.0cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Livrior Paru le
  • Collection : Livre Audio
  • ISBN :  2915629005
  • EAN13 :  9782915629002

D'autres livres de Eva Joly

La force qui nous manque

" J'ai soixante-trois ans. Et je n'ai jamais été aussi libre ": la " dame de fer " de l'affaire Elf raconte sa vie guidée par des convictions profondes, un amour de la justice et l'orgueil d'une femme qui a choisi son destin. De la jeune fille au pair norvégienne à la lutte courageuse contre...

Des héros ordinaires

Ils sont journalistes, policiers, banquiers, simples citoyens. Leurs noms sont inconnus, mais lorsque vous aurez lu leur histoire, vous ne les oublierez pas. A Paris, Londres, Naples ou Sofia, ils s'opposent à la corruption et aux manipulations financières. Persuadés qu'une société peut [......

Est-ce dans ce monde là que nous voulons vivre ?

Fait exceptionnel en France, cet ouvrage avait été retiré de la vente à parution, en juin 2003, pendant l'instruction du procès Elf. En effet, le bâtonnier de Paris avait saisi le garde des Sceaux pour protester contre la parution du livre au nom d'un "manquement au droit de réserve", Eva Jol...

Notre affaire à tous

Eva Joly est premier juge d'instruction au tribunal de grande instance de Paris. Elle est le juge en charge de l'affaire Elf. Responsable de l'instruction de ce dossier, elle a reçu plusieurs menaces de mort et nombreux sont les obstacles qu'elle rencontre quotidiennement pour exercer sa fonction e...

Voir tous les livres de Eva Joly

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Fait exceptionnel en France, cet ouvrage avait été retiré de la vente à parution, en juin 2003, pendant l'instruction du procès Elf. En effet, le bâtonnier de Paris avait saisi le garde des Sceaux pour protester contre la parution du livre au nom d'un "manquement au droit de réserve", Eva Joly ayant été le magistrat en charge du dossier Elf jusqu'en 2002. Une fois le réquisitoire prononcé et les jugements rendus, le lecteur a pu enfin accéder à cet ouvrage... Il n'y a pas, à vrai dire, de révélations dans Est-ce dans ce monde que nous voulons vivre ? C'est à la fois le récit de l'instruction de l'affaire Elf et une réflexion sur le rôle de la justice dans un monde dirigé par quelques puissants jouissant d'une totale impunité. Mais on y découvre tout de même l'incroyable système qui sous-tend l'affaire. Après la privatisation du groupe Elf en 1994, Eva Joly découvre progressivement la trace de sociétés off-shore, de comptes numérotés, de systèmes de malversation. Au fur et à mesure qu'elle et son équipe progressent dans leur enquête sur le triumvirat Le Flock, Sirven, Tarallo, les menaces et les intimidations surviennent sous forme de lettres anonymes, de portes forcées, de bureaux visités, de téléphones piratés, de pressions physiques. Eva Joly raconte ces sept ans d'instruction où elle fut mise sous protection judiciaire, perdant toute possibilité de vie privée, vivant dans une anxiété constante. On lit entre les lignes un sentiment de reproche à l'égard de la corporation des juristes en général et du système français en particulier. Facilement accusée d'être devenue une sorte de star de la justice à la fois paranoïaque et mythomane, Eva Joly s'est sentie seule, abandonnée et ostracisée. De la bouche d'un ami avocat, elle s'entendit dire : "Mais c'est la France, Madame ! Vous avez voulu changer la France, mais c'est impossible..." Devant tant de pressions, elle a préféré retourner en Norvège, son pays d'origine, où elle est conseiller auprès du ministre de la Justice et du ministre des Affaires étrangères. En annexe du récit se trouve la Déclaration de Paris, projet d'action contre la grande corruption. Eva Joly y propose comme projet de lois européennes une "veille bancaire" des grandes sociétés, la création d'un délit de grande corruption, une coopération internationale contre le blanchiment d'argent et, surtout – révolution ! –, "la suspension des immunités diplomatiques, parlementaires, judiciaires, le temps des enquêtes financières". Vaste programme : une fois de plus, Eva Joly ne va pas se faire que des amis... --Denis Gombert --Ce texte fait référence à l'édition Broché .