share_book
Envoyer cet article par e-mail

Sortir la Gauche du coma

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Sortir la Gauche du coma

Sortir la Gauche du coma

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Sortir la Gauche du coma"

La spectaculaire élimination de la gauche au tour décisif de l'élection présidentielle clôt un cycle historique. Celui de sa présence au pouvoir -16 ans sur 21- pendant l'essentiel de la dernière période. C'est la gauche mitterrandienne qui a péri en ce printemps 2002. On avait pu espérer que Lionel Jospin, fort de l'expérience accumulée, ressource la gauche française. En dépit de ses qualités gestionnaires, il s'est révélé incapable de la renouveler. Les socialistes se sont de plus en plus coupés du pays réel, de ses préoccupations comme de ses aspirations. C'est toute la gauche construite depuis le congrès d'Epinay de 1971 qui est remise en cause par l'imprévue sanction des urnes. L'inévitable débat qui s'ouvre en son sein, sur les causes de la défaite et les voies d'une refondation, s'annonce douloureux. Au-delà de ses erreurs conjoncturelles, la gauche française paie au prix fort toute une série de tares qui remontent loin dans son histoire : son mépris du réel, son amour de l'abstraction, sa méfiance à l'égard de la société, ses pratiques politiciennes. L'examen de conscience est rendu encore plus difficile par la crise qui secoue l'ensemble de la social-démocratie européenne. La gauche italienne a implosé, l'Europe rose n'est plus qu'un souvenir et la voie tracée par Tony Blair pose de redoutables problèmes d'identité à une gauche française contrainte de redéfinir sa doctrine.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 250  pages
  • Dimensions :  2.0cmx13.6cmx21.4cm
  • Poids : 281.2g
  • Editeur :   Flammarion Paru le
  • Collection : Essais
  • ISBN :  2080673823
  • EAN13 :  9782080673824
  • Classe Dewey :  320

D'autres livres de Eric Dupin

Voyages en France

Dix-sept voyages à travers l'hexagone, dix-sept enquêtes sur la vie quotidienne de nos concitoyens, dix-sept portraits ethnologiques d'une nation plus diverse qu'on ne le croit. Se consacrant depuis des années à l'analyse politique, le talent journalistique d'Eric Dupin s'est ici risqué à [...

L'Hystérie identitaire

Chacun devient-il le nombril du monde ? La frénési identitaire fait rage de toute part. L'individu ne s'insère plus naturellement, comme hier, dans son rapport à la famille, au travail ou à la nation. Les bouleversements de la modernité le somment brutalement de redéfinir son identité. Et ri...

Une société de chiens : Petit voyage dans le cynisme ambiant

Qui croit encore à ce qu'il fait ? Nous vivons dans une société d'acteurs désabusés. L'effondrement des idéologies et des croyances laisse libre cours au jeu des petits calculs et des grands intérêts. Le cynique moderne se situe en apparence aux antipodes de son ancêtre de l'Antiquité. Mai...

La victoire empoisonnée : La campagne présidentielle à contrechamp

Comment l'habile François Hollande a-t-il gagné ? Quelle est la vraie signification de sa victoire au-delà du rejet qui a frappé le président sortant ? À quelles préoccupations et à quelles attentes a-t-il répondu ? Et que fera de son succès le nouveau président de la République dans une...

Voir tous les livres de Eric Dupin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La spectaculaire élimination de la gauche au tour décisif de l'élection présidentielle clôt un cycle historique. Celui de sa présence au pouvoir -16 ans sur 21- pendant l'essentiel de la dernière période. C'est la gauche mitterrandienne qui a péri en ce printemps 2002. On avait pu espérer que Lionel Jospin, fort de l'expérience accumulée, ressource la gauche française. En dépit de ses qualités gestionnaires, il s'est révélé incapable de la renouveler. Les socialistes se sont de plus en plus coupés du pays réel, de ses préoccupations comme de ses aspirations. C'est toute la gauche construite depuis le congrès d'Epinay de 1971 qui est remise en cause par l'imprévue sanction des urnes. L'inévitable débat qui s'ouvre en son sein, sur les causes de la défaite et les voies d'une refondation, s'annonce douloureux. Au-delà de ses erreurs conjoncturelles, la gauche française paie au prix fort toute une série de tares qui remontent loin dans son histoire : son mépris du réel, son amour de l'abstraction, sa méfiance à l'égard de la société, ses pratiques politiciennes. L'examen de conscience est rendu encore plus difficile par la crise qui secoue l'ensemble de la social-démocratie européenne. La gauche italienne a implosé, l'Europe rose n'est plus qu'un souvenir et la voie tracée par Tony Blair pose de redoutables problèmes d'identité à une gauche française contrainte de redéfinir sa doctrine.