share_book
Envoyer cet article par e-mail

Amrikanli : Un automne à San Francisco

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Amrikanli : Un automne à San Francisco

Amrikanli : Un automne à San Francisco

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Amrikanli : Un automne à San Francisco"

    Un universitaire égyptien, professeur d'histoire comparée, est invité par un collègue et compatriote émigré aux Etats-Unis à enseigner pendant un semestre à San Francisco. Nous sommes à l'automne 1998, au moment où le président Clinton s'embourbe dans l'affaire Monica Lewinsky. Le roman s'ouvre sur ses premiers pas, timides et maladroits, dans l'univers hyper-réglé, qui lui est totalement étranger, de l'Amérique contemporaine. L'histoire se refermera sur la fin de son séminaire, quatre ou cinq mois plus tard. Au fil du récit, le lecteur comprend que le héros/narrateur a accepté cette invitation aux Etats-Unis pour échapper, ne fût-ce que pour quelques mois, à l'atmosphère de plus en plus étouffante de l'université du Caire, où ses travaux novateurs sur l'histoire islamique ont compromis sa carrière. Si Sonallah Ibrahim ne manque pas de conférer à ce roman la dimension sociologique ou politique dont toute son entreprise littéraire est profondément irriguée, Amrikanli, par-delà le thème de la confrontation de deux cultures et de deux mondes, se démarque quelque peu des oeuvres précédentes en raison de l'approche plus personnelle que l'écrivain propose de son protagoniste. Ce vieux célibataire, qui a l'Histoire pour seule véritable compagne et l'Egypte pour seul authentique ancrage, fait ici l'expérience radicale d'un déracinement tant individuel que philosophique. A la fois sobre et âpre, l'écriture de Sonallah Ibrahim sait à merveille faire entendre, dans l'assourdissant silence affectif où s'abîme son héros, les harmoniques douloureuses d'un intellectuel exigeant et lucide.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 443  pages
    • Dimensions :  3.8cmx11.2cmx22.4cm
    • Poids : 480.8g
    • Editeur :   Actes Sud Paru le
    • Collection : Sindbad
    • ISBN :  2742756914
    • EAN13 :  9782742756919
    • Classe Dewey :  892

    D'autres livres de Sonallah Ibrahim

    Charaf ou l'honneur

    Charaf ("honneur" en arabe), un jeune égyptien d'une vingtaine d'années, traîne son désœuvrement dans une rue commerçante du centre-ville du Caire, haut lieu d'une société de consommation à laquelle il n'a pas accès. Devant une salle de cinéma, un étranger lui offre une place et ...

    Prix : 160 DH
    Turbans et chapeaux

    Ce roman se présente comme un récit parallèle à la chronique de l'historien Jabarti, témoin oculaire de la conquête de l'Égypte par Bonaparte en 1798. Il serait l'ouvre d'un jeune disciple possédant quelques rudiments de français qui vont lui permettre d'être recruté à l'Institut d'Egypt...

    Warda

    Le Caire, septembre 1992 Dès lors que j'ai décidé de faire ce voyage, j'ai cessé de la voir en rêve. Jusqu'à ce jour, elle hantait mon sommeil. Je la voyais toujours au milieu d'une foule de gens couchés sur des sofas, comme dans les tableaux romains, ou comme au paradis. Nous étions dans un...

    Les Années de Zeth

    Il s'agit de quatre entretiens avec Mahmoud Darwich (trois accordés à des revues arabes, menés successivement par le poète libanais Abbas Beydoun, le critique syrien Sobhi Hadidi, la romancière palestinienne Liana Badr, et le dernier avec la poétesse israélienne Helit Yeshurun). Le grand poè...

    Voir tous les livres de Sonallah Ibrahim

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Un universitaire égyptien, professeur d'histoire comparée, est invité par un collègue et compatriote émigré aux Etats-Unis à enseigner pendant un semestre à San Francisco. Nous sommes à l'automne 1998, au moment où le président Clinton s'embourbe dans l'affaire Monica Lewinsky. Le roman s'ouvre sur ses premiers pas, timides et maladroits, dans l'univers hyper-réglé, qui lui est totalement étranger, de l'Amérique contemporaine. L'histoire se refermera sur la fin de son séminaire, quatre ou cinq mois plus tard. Au fil du récit, le lecteur comprend que le héros/narrateur a accepté cette invitation aux Etats-Unis pour échapper, ne fût-ce que pour quelques mois, à l'atmosphère de plus en plus étouffante de l'université du Caire, où ses travaux novateurs sur l'histoire islamique ont compromis sa carrière. Si Sonallah Ibrahim ne manque pas de conférer à ce roman la dimension sociologique ou politique dont toute son entreprise littéraire est profondément irriguée, Amrikanli, par-delà le thème de la confrontation de deux cultures et de deux mondes, se démarque quelque peu des oeuvres précédentes en raison de l'approche plus personnelle que l'écrivain propose de son protagoniste. Ce vieux célibataire, qui a l'Histoire pour seule véritable compagne et l'Egypte pour seul authentique ancrage, fait ici l'expérience radicale d'un déracinement tant individuel que philosophique. A la fois sobre et âpre, l'écriture de Sonallah Ibrahim sait à merveille faire entendre, dans l'assourdissant silence affectif où s'abîme son héros, les harmoniques douloureuses d'un intellectuel exigeant et lucide.