share_book
Envoyer cet article par e-mail

Sortir de crise : Les mécanismes de résolution de crises politiques (XVIe-XXe siècle)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Sortir de crise : Les mécanismes de résolution de crises politiques (XVIe-XXe siècle)

Sortir de crise : Les mécanismes de résolution de crises politiques (XVIe-XXe siècle)

Collectif,   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Sortir de crise : Les mécanismes de résolution de crises politiques (XVIe-XXe siècle)"

Comment sortir de crise ? Face aux malheurs des temps, cette interrogation tourmente les hommes politiques. Les uns se jettent dans un réformisme éperdu, d'autres attendent avec confiance que les choses s'arrangent d'elles-mêmes, tandis que les Cassandre prédisent des lendemains tout en noir. Des universitaires ont relevé le défi de scruter les mécanismes qui ont permis de sortir de grandes crises politiques du passé, guerre de religion, vacance du gouvernement, terreur, etc. Non pour y chercher des solutions toutes faites mais pour donner à comprendre, en scrutant son issue, ce qu'est une crise. La crise est vécue comme un moment crucial, qui ouvre une période d'incertitude. Ce qui était ne sera plus. Ce qui adviendra est inconnu. C'est pourquoi les hommes vivent ce moment de tension comme un drame et aspirent à retrouver l'état antérieur. Dire la crise constitue la première étape pour en sortir. Regarder lucidement ce qui fait crise permet de discerner, de faire des choix qui seront décisifs. L'action d'hommes décidés, agissant à titre individuel, communautaire ou institutionnel, est toujours essentielle pour mettre fin à une crise. Ils font preuve de lucidité dans l'analyse, de courage dans l'action, de force dans la parole Si la sortie de crise est réussie, la crise est regardée après coup comme un moment salutaire, dont l'effet est bénéfique. Si elle échoue, l'état de crise persiste.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 244  pages
  • Dimensions :  2.0cmx15.6cmx23.8cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Pu Rennes Paru le
  • Collection : Histoire
  • ISBN :  2753511276
  • EAN13 :  9782753511279
  • Classe Dewey :  900

D'autres livres de Jérôme Grévy

Le cléricalisme ? Voilà l'ennemi ! : Une guerre de religion en France

Alors que la République romantique de 1848 avait pensé réconcilier les républicains avec le catholicisme se produisit sous le Second Empire une deuxième rupture. Pendant près d'un siècle, les peurs, les haines et les menaces réciproques marquèrent la vie politique et le climat religieux du ...

Voir tous les livres de Jérôme Grévy

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Comment sortir de crise ? Face aux malheurs des temps, cette interrogation tourmente les hommes politiques. Les uns se jettent dans un réformisme éperdu, d'autres attendent avec confiance que les choses s'arrangent d'elles-mêmes, tandis que les Cassandre prédisent des lendemains tout en noir. Des universitaires ont relevé le défi de scruter les mécanismes qui ont permis de sortir de grandes crises politiques du passé, guerre de religion, vacance du gouvernement, terreur, etc. Non pour y chercher des solutions toutes faites mais pour donner à comprendre, en scrutant son issue, ce qu'est une crise. La crise est vécue comme un moment crucial, qui ouvre une période d'incertitude. Ce qui était ne sera plus. Ce qui adviendra est inconnu. C'est pourquoi les hommes vivent ce moment de tension comme un drame et aspirent à retrouver l'état antérieur. Dire la crise constitue la première étape pour en sortir. Regarder lucidement ce qui fait crise permet de discerner, de faire des choix qui seront décisifs. L'action d'hommes décidés, agissant à titre individuel, communautaire ou institutionnel, est toujours essentielle pour mettre fin à une crise. Ils font preuve de lucidité dans l'analyse, de courage dans l'action, de force dans la parole Si la sortie de crise est réussie, la crise est regardée après coup comme un moment salutaire, dont l'effet est bénéfique. Si elle échoue, l'état de crise persiste.