share_book
Envoyer cet article par e-mail

Comme s'ils étaient beaux

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Comme s'ils étaient beaux

Comme s'ils étaient beaux

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Comme s'ils étaient beaux"

C'est la première fois que Rose prononce son nom. Avec l'accent, il prend un tour exotique, voire langoureux. " Djérémie. " A qui ça pendait au nez et qui s'éprend soudain de miss Hawkins, fatalement, de la même manière que l'on chute à Solex sur une plaque de verglas. Sans la moindre réticence, cette Rose, il la trouve à son goût. Il la trouve belle en plus de désirable : belle et désirable. Ils vont s'aimer et pourtant... vingt ans, trente kilos et un océan les séparent.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 156  pages
  • Dimensions :  1.4cmx11.8cmx17.8cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Le Dilettante Paru le
  • ISBN :  284263103X
  • EAN13 :  9782842631031
  • Classe Dewey :  843

D'autres livres de Fred Paronuzzi

Un cargo pour Berlin

Elle s'appelle Nour - Lumière, en arabe - et elle porte bien son nom. C'est une élève brillante et l'avenir lui semble infini, débordant de promesses. Quand elle succombe au charme envoûtant d'ldriss, elle ne se doute pas, alors, qu'aimer peut être une faute... II lui faudra fuir, pourtant, de...

Terrains minés

En France, en Argentine, au Moyen-Orient ou en Afrique, par temps de paix ou de guerre, sous un régime démocratique ou dictatorial, le football est un langage universel. Dans ce recueil d'histoires, il est le fil rouge qui relie des destins diamétralement opposés, des drames et des moments de gr...

10 ans 3/4

" L'école, ça vous apprend aussi des choses passionnantes, mais pas forcément... Des fois, ça vous empêche même d'exprimer l'artistique qui est en vous. La musique, par exemple (...), c'est ce que je préfère avec les livres, les culottes des filles et les montagnes. " Frédéric Falcozzi, 10...

Mon père est américain

Fruit d'un amour de passage, Léo ne sait rien ou presque de son père. Tout au plus un prénom et qu'il est américain. Claire, sa mère, ne lui a jamais avoué qu'elle entretient en secret des liens réguliers avec lui. Difficile de dire à son fils que son père est en prison. Mais Léo découvre...

Voir tous les livres de Fred Paronuzzi

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

C'est la première fois que Rose prononce son nom. Avec l'accent, il prend un tour exotique, voire langoureux. " Djérémie. " A qui ça pendait au nez et qui s'éprend soudain de miss Hawkins, fatalement, de la même manière que l'on chute à Solex sur une plaque de verglas. Sans la moindre réticence, cette Rose, il la trouve à son goût. Il la trouve belle en plus de désirable : belle et désirable. Ils vont s'aimer et pourtant... vingt ans, trente kilos et un océan les séparent.