share_book
Envoyer cet article par e-mail

Application du Traite de Fez Dans la Region du Souss (T 3) Politique Berbere du Protectorat Français

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Application du Traite de Fez Dans la Region du Souss (T 3) Politique Berbere du Protectorat Français

Application du Traite de Fez Dans la Region du Souss (T 3) Politique Berbere du Protectorat Français

  (Auteur)


Prix : 224,00 DH TTC


En stock.
Commandez vite, il ne reste  qu'1 exemplaire !
Date de livraison estimée le samedi 19 août 2017.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Application du Traite de Fez Dans la Region du Souss (T 3) Politique Berbere du Protectorat Français"

Le Traité de Protectorat, signé à Fez le 30 mars 1912 par le Sultan Moulay Hafid, marqua le début de la présence française au Maroc jusqu'à son indépendance en 1956. Contrairement au reste du Maroc, le Souss, jadis puissant et indépendant, a fait l'objet d'une politique spécifique qui se réduisait à deux éléments essentiels : le respect des coutumes juridiques et la politique dite " des grands Caïds ". Plus connue sous le nom de politique berbère, celle-ci favorisait l'organisation administrative et judiciaire des tribus berbères sous ses divers aspects (Chrâa, Makhzen) et repoussant, paradoxalement, certaines règles du droit musulman et n'obéissant, en principe, qu'à des coutumes locales appelées Orf ou Izref. Ainsi l'application des lois existantes dans le Souss allait se heurter à une fusion quasi complète du législatif et du judiciaire justifiant les nouveaux modes de l'influence française dans le processus d'occidentalisation du pays que le Gouvernement du Protectorat voulait bien poursuivre. Par une étude historique solide, cet ouvrage a pour objectif de fournir des éléments nécessaires à la compréhension de l'évolution politique et sociale du pays berbère Chleuh, loin des stéréotypes ou des mythes.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 283  pages
  • Dimensions :  2.0cmx15.4cmx24.0cm
  • Poids : 440.0g
  • Editeur :   L'harmattan Paru le
  • Collection : Histoire et perspectives méditerranéennes
  • ISBN :  2296549829
  • EAN13 :  9782296549821

D'autres livres de Abraham Lahnite

Conditions d'Etablissement du Traite de Fez (T 1) Politique Berbere du Protectorat Français au Maroc

Le 30 mars 1912, le Sultan Moulay Hafid signait, à Fez, le Traité de Protectorat qui devait être officiellement abrogé 44 ans plus tard, le 2 mars 1956. Ce fut l'une des plus courtes expériences de colonisation de l'Histoire mais celle-ci a marqué à jamais le cours de l'histoire contemporaine...

Prix : 250 DH
Souss Géographique Historique et Humain (T 2) Politique Berbere du Protectorat Français au Maroc (19

La région du Souss, véritable trait d'union entre le Nord du Maroc et le Sahara, fut un des pôles le plus attractifs, au point de vue humain, de l'Empire chérifien. Ses cols " Tizi " méritent à cet égard d'être mentionnés : le Tizi N'Test lequel donne accès la vallée du Goundafa, route de...

Prix : 285 DH

Voir tous les livres de Abraham Lahnite

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le Traité de Protectorat, signé à Fez le 30 mars 1912 par le Sultan Moulay Hafid, marqua le début de la présence française au Maroc jusqu'à son indépendance en 1956. Contrairement au reste du Maroc, le Souss, jadis puissant et indépendant, a fait l'objet d'une politique spécifique qui se réduisait à deux éléments essentiels : le respect des coutumes juridiques et la politique dite " des grands Caïds ". Plus connue sous le nom de politique berbère, celle-ci favorisait l'organisation administrative et judiciaire des tribus berbères sous ses divers aspects (Chrâa, Makhzen) et repoussant, paradoxalement, certaines règles du droit musulman et n'obéissant, en principe, qu'à des coutumes locales appelées Orf ou Izref. Ainsi l'application des lois existantes dans le Souss allait se heurter à une fusion quasi complète du législatif et du judiciaire justifiant les nouveaux modes de l'influence française dans le processus d'occidentalisation du pays que le Gouvernement du Protectorat voulait bien poursuivre. Par une étude historique solide, cet ouvrage a pour objectif de fournir des éléments nécessaires à la compréhension de l'évolution politique et sociale du pays berbère Chleuh, loin des stéréotypes ou des mythes.