share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Club des Hachichins: Suivi de La Pipe d'Opium

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Club des Hachichins: Suivi de La Pipe d'Opium

Le Club des Hachichins: Suivi de La Pipe d'Opium

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Club des Hachichins: Suivi de La Pipe d'Opium"

Rentré d’un voyage en Orient en 1840, le médecin aliéniste Moreau de Tours réunit à l’hôtel Pimodan, sur l’île Saint-Louis à Paris, un groupe d’artistes, d’écrivains et d’esprits curieux pour faire l’expérience de la drogue, qui ne se fume pas mais se mange alors sous forme de confiture verte. Tentés par la folie temporaire que procure le hachich, intrigués par le déchaînement de l’imagination dans l’hallucination, Daumier, Dumas, Nerval, Balzac, Baudelaire et Théophile Gautier participent à de nombreuses séances. En 1846, Gautier met en scène dans Le Club des Hachichins ses visions grotesques, paradisiaques ou effrayantes, auxquelles il ajoute une forte dose de jeu littéraire et d’ironie.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 80  pages
  • Dimensions :  0.6cmx10.4cmx14.2cm
  • Poids : 81.6g
  • Editeur :   Fayard/Mille Et Une Nuits Paru le
  • Collection : La Petite
  • ISBN :  2755506008
  • EAN13 :  9782755506006
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Théophile Gautier

Le Capitaine Fracasse

Un jeune aristocrate ruiné qui dépérit dans son château abandonné : le baron de Sigognac. Une jeune fille très belle au milieu d'une troupe de comédien : Isabelle. Dans le rôle du méchant : le duc de Vallombreuse. Un jeune homme profondément amoureux, une naissance mystérieuse, des duels,...

Prix : 60 DH
La morte amoureuse + Une nuit de Cléopâtre

Peut-on être prêtre et amoureux? Peut-on aimer la nuit et prêcher le jour Questions bien embarrassantes... Surtout quand les réponses s'avèrent positives... Ajoutez-y une pincée de fantôme. Secouez. Et vous voici dans une mystérieuse histoire d'amour! Mais rassurez-vous, il ne s'agit que d'u...

Prix : 23 DH

Le Roman de la momie

Pharaon aime Tahoser qui aime Poëri. C'est à son retour d'Ethiopie que Pharaon porte un regard chargé de volupté sur la fille du grand prêtre. Lui qui rentre couvert de gloire, lui qui n'a plus rien à désirer du monde, roi, presque dieu, se sent soudain esclave de la jeune Egyptienne. Mais ...

Prix : 23 DH
Le capitaine Fracasse

Tout est triste dans le château délabré du baron de Sigognac. Ce jeune homme, dernier rejeton d'une famille noble mais ruinée, s'ennuie à mourir entre son chien, son cheval et son vieux serviteur. Lorsqu'une troupe de comédiens cherche abri chez lui, le baron se réveille, la vie est entrée d...

Prix : 62 DH

Voir tous les livres de Théophile Gautier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Rentré d’un voyage en Orient en 1840, le médecin aliéniste Moreau de Tours réunit à l’hôtel Pimodan, sur l’île Saint-Louis à Paris, un groupe d’artistes, d’écrivains et d’esprits curieux pour faire l’expérience de la drogue, qui ne se fume pas mais se mange alors sous forme de confiture verte. Tentés par la folie temporaire que procure le hachich, intrigués par le déchaînement de l’imagination dans l’hallucination, Daumier, Dumas, Nerval, Balzac, Baudelaire et Théophile Gautier participent à de nombreuses séances. En 1846, Gautier met en scène dans Le Club des Hachichins ses visions grotesques, paradisiaques ou effrayantes, auxquelles il ajoute une forte dose de jeu littéraire et d’ironie.