share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Portique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Portique

Le Portique

  (Auteur)


Prix : 73,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Portique"

On aurait pu croire l'auteur de La Première Gorgée de bière désaltéré, repu, comblé par le bonheur. Son personnage, un professeur de lettres entre deux âges (toute ressemblance avec l'écrivain serait fortuite !) connaît pourtant la faille, la fêlure. De celles qui rendent soudain difficile le moindre petit rien du quotidien : "Faire la queue chez le boulanger, attendre au guichet de la Poste, échanger quelques phrases debout sur le trottoir." Alors il suffit qu'un inspecteur de l'Éducation nationale visite la classe de Sébastien pour que s'éveillent en lui ses peurs, mais aussi ses désirs les plus profonds et le goût de les défendre à nouveau. Sans se départir de son amour profond de la vie ni de son humour, Philippe Delerm sait aussi dire la brûlure de vivre, quand l'adhésion et le sens nous fuient. Philippe Delerm est l'homme des saisons et du temps qu'il fait, comme en témoignent ses titres : La Cinquième Saison, Un été pour mémoire, Autumn (prix Alain-Fournier, 1990), Il avait plu tout le dimanche… C'est sur nos tempêtes intérieures, nos dépressions, nos "gros temps" qu'il se penche (s'épanche ?) ici... avec la douceur et le réconfort qu'on lui connaît. --Laure Anciel --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 177  pages
  • Dimensions :  1.2cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Folio
  • ISBN :  2070421813
  • EAN13 :  9782070421817
  • Classe Dewey :  843.914
  • Langue : Français

D'autres livres de Philippe Delerm

Sundborn, ou Les jours de lumière

En ung fransk kunstners oplevelser i kunstnerkredsen omkring den svenske maler Carl Larsson, i Grez i Frankrig, i Skagen og i ...

Prix : 190 DH
Le trottoir au soleil

Le trottoir au soleil s'inscrit dans la lignée des textes brefs, La première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules, La sieste assassinée, Dickens, barbe à papa et autres nourritures délectables… qui ont fait le succès de Philippe Delerm. Avec la même minutie que dans les [....]...

C'est bien

C'est bien l'autoroute la nuit ; c'est bien d'être abonné à un journal ; c'est bien de se lever le premier dans la maison ; c'est bien de lire un livre qui fait peur ; c'est bien d'acheter des bonbons chez la boulangère...Tous ces moments de la vie, ces petits plaisirs du quotidien, c'est ...

Prix : 74 DH
Quiproquo et autres nouvelles

Un journaliste du Nord de la France quitte le plat pays pour un reportage dans le Sud-Ouest. Il y découvre un nouveau paysage somptueux et se laisse aller à une indolence immobile, quand il découvre soudain le Quiproquo et ses acteurs. Troquant la plume pour le masque, il interprète sa vie [....

Voir tous les livres de Philippe Delerm

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

On aurait pu croire l'auteur de La Première Gorgée de bière désaltéré, repu, comblé par le bonheur. Son personnage, un professeur de lettres entre deux âges (toute ressemblance avec l'écrivain serait fortuite !) connaît pourtant la faille, la fêlure. De celles qui rendent soudain difficile le moindre petit rien du quotidien : "Faire la queue chez le boulanger, attendre au guichet de la Poste, échanger quelques phrases debout sur le trottoir." Alors il suffit qu'un inspecteur de l'Éducation nationale visite la classe de Sébastien pour que s'éveillent en lui ses peurs, mais aussi ses désirs les plus profonds et le goût de les défendre à nouveau. Sans se départir de son amour profond de la vie ni de son humour, Philippe Delerm sait aussi dire la brûlure de vivre, quand l'adhésion et le sens nous fuient. Philippe Delerm est l'homme des saisons et du temps qu'il fait, comme en témoignent ses titres : La Cinquième Saison, Un été pour mémoire, Autumn (prix Alain-Fournier, 1990), Il avait plu tout le dimanche… C'est sur nos tempêtes intérieures, nos dépressions, nos "gros temps" qu'il se penche (s'épanche ?) ici... avec la douceur et le réconfort qu'on lui connaît. --Laure Anciel --Ce texte fait référence à l'édition Broché .