share_book
Envoyer cet article par e-mail

Belle-mère, belle-fille : Un mariage à trois

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Belle-mère, belle-fille : Un mariage à trois

Belle-mère, belle-fille : Un mariage à trois

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Belle-mère, belle-fille : Un mariage à trois"

Les clichés ont la vie dure. On dit les belles-mères froides, étouffantes, envahissantes, humiliantes voire incestueuses. Les belles-filles, quant à elles, seraient coupables de leur " prendre " leur fils, et de ne pouvoir les rendre heureux. Ces dernières sortent à leur tour leurs griffes ou s'avouent vaincues et rompent le lien. La victoire des belles-mères est le plus souvent amère. Surtout pour les fils ! Bref, lorsqu'on évoque le rapport belle-mère/belle-fille, ce lien familial si particulier, on parle souvent d'incompréhension, de crise, de déchirement, parfois de guerre, rarement de relations harmonieuses et constructives. Interrogeant tour à tour l'Histoire, la littérature, la psychologie, Lalie Walker analyse ce " mariage à trois ", où se nouent des enjeux fondamentaux pour la cellule familiale et l'identité de chacun de ses membres. Mieux : elle propose des pistes de réflexion pour que chacun puisse trouver son rôle et établir une relation familiale plus sereine.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 261  pages
  • Dimensions :  2.4cmx14.2cmx21.8cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   L' Archipel Paru le
  • Collection : ARCHIPEL.ARCHIP
  • ISBN :  2841877477
  • EAN13 :  9782841877478
  • Classe Dewey :  158.24
  • Langue : Français

D'autres livres de Lalie Walker

L'appel du barge

Gabriel Lecouvreur n'est pas au mieux de sa forme, et cette histoire de vieux marins que l'on retrouve morts le long des côtes de Bretagne, ça le déprime encore plus. Mais où disparaissent-ils ? Dans le grand blanc, songe le Poulpe, qui ne jure plus que par cette litanie obsessionnelle. Comme un...

Les Survivantes

Anne Boher, la très sérieuse et réputée légiste de la morgue de l'hôpital de Strasbourg, est harcelée et acculée, au bord du gouffre. Lettres anonymes et poupées ensanglantées déposées à son domicile sont sur le point de la rendre folle... Qui lui en veut ? Pour quelles raisons ? Serait...

Voir tous les livres de Lalie Walker

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les clichés ont la vie dure. On dit les belles-mères froides, étouffantes, envahissantes, humiliantes voire incestueuses. Les belles-filles, quant à elles, seraient coupables de leur " prendre " leur fils, et de ne pouvoir les rendre heureux. Ces dernières sortent à leur tour leurs griffes ou s'avouent vaincues et rompent le lien. La victoire des belles-mères est le plus souvent amère. Surtout pour les fils ! Bref, lorsqu'on évoque le rapport belle-mère/belle-fille, ce lien familial si particulier, on parle souvent d'incompréhension, de crise, de déchirement, parfois de guerre, rarement de relations harmonieuses et constructives. Interrogeant tour à tour l'Histoire, la littérature, la psychologie, Lalie Walker analyse ce " mariage à trois ", où se nouent des enjeux fondamentaux pour la cellule familiale et l'identité de chacun de ses membres. Mieux : elle propose des pistes de réflexion pour que chacun puisse trouver son rôle et établir une relation familiale plus sereine.