share_book
Envoyer cet article par e-mail

Stances du milieu par excellence

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Stances du milieu par excellence

Stances du milieu par excellence

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Stances du milieu par excellence"

Qui désire comprendre la source indienne de l'Ecole chinoise du Dhyana (Ch'an), du Zen japonais ou de la dialectique du bouddhisme tibétain doit remonter au texte fondateur : l'original sanskrit des Stances du milieu par excellence, du moine indien Nagarjuna (IIe-IIIe siècle de notre ère), dont l'influence fut immense en Asie. Ce texte fondamental est un dialogue critique avec les tenants de la scolastique du bouddhisme ancien qui avaient tendance à " prendre des mots pour des choses ", alors que l'enseignement du Bouddha était avant tout pratique et thérapeutique. Nagarjuna passe en revue des topiques familiers à la communauté bouddhique, mais aussi d'autres qui relèvent du sens commun, et les soumet à un examen critique implacable. Il nous invite ainsi à une remise en question, paradoxale et purgative, de certains de nos schèmes mentaux et vitaux tels que cause-effet, commencement-fin, identité-altérité, apparitiondisparition, mais aussi le mouvement, les choses, les êtres et leur (im) permanence, les passions, le moi, la souffrance, l'acte et ses fruits, les méprises, les nobles vérités, ce qu'il peut y avoir derrière des mots comme vacuité, nirvana, etc. La dialectique évacuatrice de Nagarjuna - qui a pour ressort une logique originale avec trois opérateurs (formels ou sémantiques) et un mode de raisonnement typiquement bouddhique (le tétralemme) - s'abolit dans sa phase ultime et ouvre la voie à une méditation sans intention ni parole.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 372  pages
  • Dimensions :  2.6cmx14.0cmx22.4cm
  • Poids : 480.8g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : Connaissance de l'orient
  • ISBN :  2070767302
  • EAN13 :  9782070767304
  • Classe Dewey :  294
  • Langue : Français

D'autres livres de Nagarjuna

Le Livre de la chance

Dans le Livre de la chance, une anthologie de soutras, Nagarjuna effectue, à l'aide de citations, la synthèse du travail à accomplir par chacun sur le chemin du grand véhicule qui le mènera à l'entière liberté. Il aborde l'ensemble des pratiques bouddhistes, depuis les réflexions [....]...

La lettre à un ami

La traduction orale accompagnant cette traduction est fondée sur deux commentaires tibétains : “L'élucidation du sens” et “La complète clarification de la pensée du supérieur”. Cette instruction décrit avec clarté et de manière complète le chemin et les notions à examiner pour atteind...

Lettre à un ami

La traduction orale accompagnant cette traduction est fondée sur deux commentaires tibétains : “L'élucidation du sens” et “La complète clarification de la pensée du supérieur”. Cette instruction décrit avec clarté et de manière complète le chemin et les notions à examiner pour atteind...

Voir tous les livres de Nagarjuna

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Qui désire comprendre la source indienne de l'Ecole chinoise du Dhyana (Ch'an), du Zen japonais ou de la dialectique du bouddhisme tibétain doit remonter au texte fondateur : l'original sanskrit des Stances du milieu par excellence, du moine indien Nagarjuna (IIe-IIIe siècle de notre ère), dont l'influence fut immense en Asie. Ce texte fondamental est un dialogue critique avec les tenants de la scolastique du bouddhisme ancien qui avaient tendance à " prendre des mots pour des choses ", alors que l'enseignement du Bouddha était avant tout pratique et thérapeutique. Nagarjuna passe en revue des topiques familiers à la communauté bouddhique, mais aussi d'autres qui relèvent du sens commun, et les soumet à un examen critique implacable. Il nous invite ainsi à une remise en question, paradoxale et purgative, de certains de nos schèmes mentaux et vitaux tels que cause-effet, commencement-fin, identité-altérité, apparitiondisparition, mais aussi le mouvement, les choses, les êtres et leur (im) permanence, les passions, le moi, la souffrance, l'acte et ses fruits, les méprises, les nobles vérités, ce qu'il peut y avoir derrière des mots comme vacuité, nirvana, etc. La dialectique évacuatrice de Nagarjuna - qui a pour ressort une logique originale avec trois opérateurs (formels ou sémantiques) et un mode de raisonnement typiquement bouddhique (le tétralemme) - s'abolit dans sa phase ultime et ouvre la voie à une méditation sans intention ni parole.