share_book
Envoyer cet article par e-mail

Précis d'histoire européenne: du 19e siècle à nos jours

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Précis d'histoire européenne: du 19e siècle à nos jours

Précis d'histoire européenne: du 19e siècle à nos jours

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Précis d'histoire européenne: du 19e siècle à nos jours"

Cet ouvrage est né de la collaboration d’auteurs venus de disciplines diverses, histoire, bien sûr, mais aussi économie et science politique, tous ouverts aux apports de la sociologie et des approches littéraires et artistiques. Cette collaboration a été rendue possible par la longue pratique d’un dialogue noué notamment à l’Institut d’Études Politiques de Bordeaux dont l’enseignement implique un constant échange interdisciplinaire. L’ambition était de rechercher et de montrer que sous la diversité de leurs histoires nationales, dont la spécificité n’est jamais reniée, les peuples européens avaient vécu des évolutions ayant conduit à des affrontements majeurs mais aussi à des convergences permettant d’envisager la construction d’un avenir partagé, sinon commun, qui n’est pas synonyme d’uniformatisation des sensibilités et des modes de vie, mais effort de compréhension et de tolérance mutuelles. Cet effort est facilité par le constat de ce que chaque histoire nationale doit aux emprunts volontaires ou forcés faits à celles des voisins, ce qui est évident en matière de création littéraire ou artistique, mais aussi pour le social ou le politique.  Ayant renoncé à la facilité qui conduit à s’en tenir pour écrire l’histoire européenne à juxtaposer des histoires nationales, cet ouvrage n’échappe pas à cette autre commodité qui est de distinguer, mais sans jamais admettre leur étanchéité, les champs classiques de l’histoire politique, culturelle, économique et sociale.  Ce choix découle du respect des compétences des divers auteurs et rend plus accessible pour le lecteur l’approche d’une complexité qui découle de la superposition des différents champs. Ce livre est donc une histoire globale avec ses propres limites qui ne peuvent être dépassées que par une pratique commune d’échanges.  Prétendant aux qualités de clarté de manuel conformes à l’esprit de la collection dans laquelle il s’insère, ce livre se veut aussi essai appelant en tant que tel au débat.  Jean-Charles ASSELAIN, Professeur émérite d’économie à l’université de Bordeaux-IV.  Pierre DELFAUD, Professeur d’économie à l’université de Bordeaux-IV.  Pierre GUILLAUME, Professeur honoraire d’histoire contemporaine à l’université de Bordeaux-III.  Sylvie GUILLAUME, Professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université de Bordeaux-III et Chercheur associé au centre d’histoire de sciences-po Paris.  Jean-Pierre KINTZ, Professeur honoraire d’histoire contemporaine à l’université de Strasbourg-II.  François-Charles MOUGEL, Professeur d’histoire contemporaine à l’institut d’études politiques, université de Bordeaux-IV.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 464  pages
  • Dimensions :  3.6cmx15.6cmx24.0cm
  • Poids : 662.2g
  • Editeur :   Armand Colin Paru le
  • Collection : U
  • ISBN :  2200248865
  • EAN13 :  9782200248864
  • Classe Dewey :  940

D'autres livres de  François-Charles Mougel

Le monde britannique de 1815 à 1931

La question de concours sur le monde britannique au XIXe siècle (jusqu'en 1914 pour le CAPES, 1931 pour l'agrégation) invite les étudiants à une étude systématique de la première puissance mondiale de l'époque et de ses relations, tant économiques que politiques, sociales ou culturelles,...

Le Monde Britannique

Entre 1815 - fin des guerres napoléoniennes - et l'année 1931 qui consacre l'abandon de l'étalon - or et la reconnaissance officielle de l'indépendance des dominions, la Grande - Bretagne fait figure de leader mondial. S'organise autour d'elle tout un " monde britannique " qu'elle imprègne [...

Voir tous les livres de  François-Charles Mougel

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Cet ouvrage est né de la collaboration d’auteurs venus de disciplines diverses, histoire, bien sûr, mais aussi économie et science politique, tous ouverts aux apports de la sociologie et des approches littéraires et artistiques. Cette collaboration a été rendue possible par la longue pratique d’un dialogue noué notamment à l’Institut d’Études Politiques de Bordeaux dont l’enseignement implique un constant échange interdisciplinaire. L’ambition était de rechercher et de montrer que sous la diversité de leurs histoires nationales, dont la spécificité n’est jamais reniée, les peuples européens avaient vécu des évolutions ayant conduit à des affrontements majeurs mais aussi à des convergences permettant d’envisager la construction d’un avenir partagé, sinon commun, qui n’est pas synonyme d’uniformatisation des sensibilités et des modes de vie, mais effort de compréhension et de tolérance mutuelles. Cet effort est facilité par le constat de ce que chaque histoire nationale doit aux emprunts volontaires ou forcés faits à celles des voisins, ce qui est évident en matière de création littéraire ou artistique, mais aussi pour le social ou le politique.  Ayant renoncé à la facilité qui conduit à s’en tenir pour écrire l’histoire européenne à juxtaposer des histoires nationales, cet ouvrage n’échappe pas à cette autre commodité qui est de distinguer, mais sans jamais admettre leur étanchéité, les champs classiques de l’histoire politique, culturelle, économique et sociale.  Ce choix découle du respect des compétences des divers auteurs et rend plus accessible pour le lecteur l’approche d’une complexité qui découle de la superposition des différents champs. Ce livre est donc une histoire globale avec ses propres limites qui ne peuvent être dépassées que par une pratique commune d’échanges.  Prétendant aux qualités de clarté de manuel conformes à l’esprit de la collection dans laquelle il s’insère, ce livre se veut aussi essai appelant en tant que tel au débat.  Jean-Charles ASSELAIN, Professeur émérite d’économie à l’université de Bordeaux-IV.  Pierre DELFAUD, Professeur d’économie à l’université de Bordeaux-IV.  Pierre GUILLAUME, Professeur honoraire d’histoire contemporaine à l’université de Bordeaux-III.  Sylvie GUILLAUME, Professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université de Bordeaux-III et Chercheur associé au centre d’histoire de sciences-po Paris.  Jean-Pierre KINTZ, Professeur honoraire d’histoire contemporaine à l’université de Strasbourg-II.  François-Charles MOUGEL, Professeur d’histoire contemporaine à l’institut d’études politiques, université de Bordeaux-IV.