share_book
Envoyer cet article par e-mail

Gouverner l'Education par les Nombres Usages, Débats et Controverses

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Gouverner l'Education par les Nombres Usages, Débats et Controverses

Gouverner l'Education par les Nombres Usages, Débats et Controverses

Collectif,   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Gouverner l'Education par les Nombres Usages, Débats et Controverses"

L'évaluation est aujourd'hui le mode privilégié de pilotage des politiques éducatives dans la plupart des pays, comme en témoigne le succès, auprès des décideurs politiques comme du public, des comparaisons internationales PISA, des palmarès d'établissements scolaires ou encore des classements internationaux des universités. L'évaluation est donc au coeur de la question éducative, au sens anglo-saxon de l'accountability : chacun doit rendre compte des résultats de son action en rapport avec les objectifs fixés. Or l'évaluation ne va pas de soi, tant du point de vue des procédures à mettre en oeuvre, que des interprétations possibles des résultats et de l'usage que peuvent en faire les acteurs. Rompant avec les postures polémiques sur le bien-fondé de ces pratiques, cet ouvrage propose des analyses et des interprétations de la place de l'évaluation dans les politiques éducatives pour en comprendre le sens, en définir les usages et en mesurer les conséquences sur les acteurs sociaux. Il réunit les contributions de chercheurs en sciences sociales qui présentent des approches fondées sur une connaissance approfondie du terrain éducatif. Il propose un regard distancié et critique sur la façon dont l'école peut être "gouvernée par les nombres".

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 231  pages
  • Dimensions :  1.4cmx15.8cmx23.6cm
  • Poids : 399.2g
  • Editeur :   De Boeck Paru le
  • Collection : Raisons éducatives
  • ISBN :  2804165957
  • EAN13 :  9782804165956

D'autres livres de Georges Felouzis

L'apartheid scolaire

L'école, loin d'incarner l'idéal égalitaire et le modèle d'intégration français, est le lieu où s'entérine ta plus choquante des fractures : l'origine ethnique des élèves. Analyse des comportements, témoignages et chiffres à l'appui, cette enquête inédite prouve l'existence d'un [.....

Voir tous les livres de Georges Felouzis

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

L'évaluation est aujourd'hui le mode privilégié de pilotage des politiques éducatives dans la plupart des pays, comme en témoigne le succès, auprès des décideurs politiques comme du public, des comparaisons internationales PISA, des palmarès d'établissements scolaires ou encore des classements internationaux des universités. L'évaluation est donc au coeur de la question éducative, au sens anglo-saxon de l'accountability : chacun doit rendre compte des résultats de son action en rapport avec les objectifs fixés. Or l'évaluation ne va pas de soi, tant du point de vue des procédures à mettre en oeuvre, que des interprétations possibles des résultats et de l'usage que peuvent en faire les acteurs. Rompant avec les postures polémiques sur le bien-fondé de ces pratiques, cet ouvrage propose des analyses et des interprétations de la place de l'évaluation dans les politiques éducatives pour en comprendre le sens, en définir les usages et en mesurer les conséquences sur les acteurs sociaux. Il réunit les contributions de chercheurs en sciences sociales qui présentent des approches fondées sur une connaissance approfondie du terrain éducatif. Il propose un regard distancié et critique sur la façon dont l'école peut être "gouvernée par les nombres".