share_book
Envoyer cet article par e-mail

De Marceau à Déon, de Michel à Félicien : Lettres 1955-2005

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
De Marceau à Déon, de Michel à Félicien : Lettres 1955-2005

De Marceau à Déon, de Michel à Félicien : Lettres 1955-2005

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "De Marceau à Déon, de Michel à Félicien : Lettres 1955-2005"

Dans une lettre des années 60, Jacques Chardonne m'assurait de son amitié et ajoutait : "L'amitié littéraire, cela existe", comme si j'avais pu en douter. Montherlant, lui, avouait souhaiter ne pas trop voir ses amis. I ,e conseil est bon entre écrivains dont les sentiments sont souvent à fleur de peau. Comme pour l'amour, l'amitié a besoin de repos et de souffle, de retours en soi et de pensées pour l'autre. Marceau à Neuilly, moi dans le VIe arrondissement nous n'aurions pas provoqué ces échanges a bâtons rompus qu'une lecture indulgente replacera dans leur temps si je n'avais pas eu la brûlante envie de m'évader du cercle de la vie parisienne. Eloignés mais présents en esprit l'un pour l'autre, n'aimant pas les confidences intimes, nous avons surtout parlé de notre travail, de nos amis. Seules la maladie de l'un, l'évasion de l'autre ont interrompu le fraternel dialogue. Nous nous parlons dans la tête, le plus parfait des moyens de conversation. Oui, l'amitié littéraire, cela existe.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 193  pages
  • Dimensions :  1.6cmx13.8cmx20.2cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : Blanche
  • ISBN :  207078696X
  • EAN13 :  9782070786961
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Michel Déon

Les gens de la nuit

Prix : 69 DH

Un déjeuner de soleil

Prix : 95 DH
Le prix de l'amour

Prix : 69 DH

Voir tous les livres de Michel Déon

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Dans une lettre des années 60, Jacques Chardonne m'assurait de son amitié et ajoutait : "L'amitié littéraire, cela existe", comme si j'avais pu en douter. Montherlant, lui, avouait souhaiter ne pas trop voir ses amis. I ,e conseil est bon entre écrivains dont les sentiments sont souvent à fleur de peau. Comme pour l'amour, l'amitié a besoin de repos et de souffle, de retours en soi et de pensées pour l'autre. Marceau à Neuilly, moi dans le VIe arrondissement nous n'aurions pas provoqué ces échanges a bâtons rompus qu'une lecture indulgente replacera dans leur temps si je n'avais pas eu la brûlante envie de m'évader du cercle de la vie parisienne. Eloignés mais présents en esprit l'un pour l'autre, n'aimant pas les confidences intimes, nous avons surtout parlé de notre travail, de nos amis. Seules la maladie de l'un, l'évasion de l'autre ont interrompu le fraternel dialogue. Nous nous parlons dans la tête, le plus parfait des moyens de conversation. Oui, l'amitié littéraire, cela existe.