share_book
Envoyer cet article par e-mail

Donjon Parade, tome 2 : Le Sage du ghetto

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Donjon Parade, tome 2 : Le Sage du ghetto

Donjon Parade, tome 2 : Le Sage du ghetto

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Donjon Parade, tome 2 : Le Sage du ghetto"

Bon, revenons au donjon. Cette fois, Herbert et Marvin ont mis la main sur une lampe magique. Marrant : il suffit de faire un vœu, et hop ! Dedans, comme de juste, il y a un génie. Celui-ci s'appelle le génie aux mille vœux. L'ennui, c'est qu'il ne lui en reste plus qu'un seul à réaliser. Alors, Herbert et Marvin demandent conseil au gardien. Lequel les somme d'aller trouver le sage Mattathias, dans le duché de Clérembard : lui saura les conseiller et leur indiquer le vœu le plus approprié. Seulement voilà : le sage n'est pas en grande forme. D'ailleurs, il est tellement à l'agonie qu'il passe le peu de temps qui lui reste à raconter des histoires rigolotes pour se bidonner le plus possible. Alors, les lampes à vœux, hein, c'est le cadet de ses soucis. S'ensuit une série de scènes aussi bidonnantes que délirantes où il est question, pêle-mêle, d'allers-retours temporels, de concours de pets et d'une certaine Hildegarde de Tubingen. Bref, comme toujours avec les personnages du Donjon, le lecteur est assuré de plonger dans un univers cohérent quoique parfaitement loufoque (ou l'inverse). Avec, au passage, quelques considérations de nature quasi-philosophique. À propos du bonheur perdu de l'enfance, par exemple. C'est beau, tout ça. Larcenet (dessinateur, entre autres, de Bill Baroud, Les Cosmonautes du futur et beaucoup autres œuvres impérissables) s'attaque à ce deuxième Donjon Parade avec la même jubilation. Sfar et Trondheim, eux, ne se lassent pas de repousser encore plus loin les limites de cette série à l'architecture vertigineuse et inépuisable. Où s'arrêteront-ils ? Apparemment, ils n'en savent rien. Tant mieux pour le lecteur. Et tant pis pour les rayonnages de sa bibliothèque, appelés à devoir engranger toujours plus de volumes de Donjon... --Philippe Actère

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 31  pages
  • Dimensions :  0.8cmx22.4cmx28.8cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Delcourt Paru le
  • Collection : Humour de rire
  • ISBN :  2840556936
  • EAN13 :  9782840556930
  • Classe Dewey :  741.5
  • Langue : Français

D'autres livres de Joann Sfar

Petit vampire va à l'école

Petit Vampire aimerait bien se faire un copain. Seulement, à chaque fois qu'il va à l'école, il n'y a jamais personne, même pas la maîtresse. Alors... Malgré l'interdiction du Capitaine des Morts, Petit Vampire laisse des messages dans le cahier de Michel Douffon... Dans cet album au charme pu...

Prix : 61.5 DH
Les lumières de la France, Tome 1

Les Lumières de la France, c'est bien sûr, l'esprit des Lumières, ce souffle philosophique jusqu'alors inconnu qui balaya notre pays au XVIIIe siècle et qui aboutit à la Révolution française et la Déclaration des droits de l'homme. Un certain Comte, fervent lecteur des nouveaux [....]...

Chagall en Russie, Tome 2

Par amour, le jeune peintre Chagall a décidé de construire un opéra dans son village. Tout le monde s'y met, les cosaques, Jésus, le violoniste et l'égorgeur… dans une folie exubérante. Mais la violence antisémite balaye la farandole et le folklore. Le conte yiddish se termine ici : "Ça ...

Le chat du rabbin Intégrale

Retrouvez la merveilleuse histoire du Chat du Rabbin en un seul volume de plus de 250 pages. Une plongée magnifique dans l'Algérie des années 1930, une fable philosophique, une réflexion sur la religion, mais surtout une savoureuse comédie humaine avec des personnages inoubliables. ...

Prix : 454 DH

Voir tous les livres de Joann Sfar

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Bon, revenons au donjon. Cette fois, Herbert et Marvin ont mis la main sur une lampe magique. Marrant : il suffit de faire un vœu, et hop ! Dedans, comme de juste, il y a un génie. Celui-ci s'appelle le génie aux mille vœux. L'ennui, c'est qu'il ne lui en reste plus qu'un seul à réaliser. Alors, Herbert et Marvin demandent conseil au gardien. Lequel les somme d'aller trouver le sage Mattathias, dans le duché de Clérembard : lui saura les conseiller et leur indiquer le vœu le plus approprié. Seulement voilà : le sage n'est pas en grande forme. D'ailleurs, il est tellement à l'agonie qu'il passe le peu de temps qui lui reste à raconter des histoires rigolotes pour se bidonner le plus possible. Alors, les lampes à vœux, hein, c'est le cadet de ses soucis. S'ensuit une série de scènes aussi bidonnantes que délirantes où il est question, pêle-mêle, d'allers-retours temporels, de concours de pets et d'une certaine Hildegarde de Tubingen. Bref, comme toujours avec les personnages du Donjon, le lecteur est assuré de plonger dans un univers cohérent quoique parfaitement loufoque (ou l'inverse). Avec, au passage, quelques considérations de nature quasi-philosophique. À propos du bonheur perdu de l'enfance, par exemple. C'est beau, tout ça. Larcenet (dessinateur, entre autres, de Bill Baroud, Les Cosmonautes du futur et beaucoup autres œuvres impérissables) s'attaque à ce deuxième Donjon Parade avec la même jubilation. Sfar et Trondheim, eux, ne se lassent pas de repousser encore plus loin les limites de cette série à l'architecture vertigineuse et inépuisable. Où s'arrêteront-ils ? Apparemment, ils n'en savent rien. Tant mieux pour le lecteur. Et tant pis pour les rayonnages de sa bibliothèque, appelés à devoir engranger toujours plus de volumes de Donjon... --Philippe Actère