share_book
Envoyer cet article par e-mail

Edith Stein, philosophe crucifiée

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Edith Stein, philosophe crucifiée

Edith Stein, philosophe crucifiée

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Edith Stein, philosophe crucifiée"

En béatifiant en 1987 Edith Stein, le pape Jean-Paul II disait : "Voici que nous sommes en face d'une juive, philosophe, religieuse et martyre, qui, unie au Christ crucifié, a donné sa vie pour la paix et pour son peuple. Dans le camp d'extermination, elle est morte comme fille d'Israël [...]". Juive, elle l'est de par sa naissance -le 12 octobre 1891, en Pologne. Après une période d'indifférence religieuse puis d'athéisme, elle le redevient avec plus de liberté et d'amour dans la lumière de la foi catholique qu'elle a embrassée : elle retrouve, transfigurée, la religion de son enfance. Philosophe, elle se démarque de ses maîtres et s'engage dans sa voie propre en quête de la vérité dont, toute jeune, elle a perçu l'exigence. Assistante de Husserl, ses écrits contribuent à la réflexion phénoménologique autant qu'à l'analyse de la pensée de saint Thomas d'Aquin ; deux domaines a priori étrangers qu'elle aura, non sans succès, tenté de Religieuse, elle vit sa vocation carmélitaine dans la lignée des grands maîtres de l'ordre -Thérèse d'Avila, Jean de la Croix, Thérèse de Lisieux- dont elle assimile les enseignements jusqu'à atteindre à leur suite la contemplation mystique. Sa spiritualité nourrie de l'Ecriture sainte et des sacrements est sans cesse étayée par sa réflexion philosophique. Martyre -celle qui se veut témoin du Christ crucifié sera déportée à Auschwitz en tant que catholique juive-, elle meurt gazée le 9 août 1942. Son oeuvre, importante, est partiellement traduite en français. Joachim Bouflet s'est attaché à laisser la plus grande place aux paroles d'Edith Stein et à celles des témoins de son temps. Cette biographie sous forme de récit vivant nous fait également découvrir une femme de conviction et de caractère dont la discrétion n'a pu dissimuler la puissance de la pensée et la grandeur d'âme.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 279  pages
  • Dimensions :  2.6cmx14.0cmx21.8cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   Presses De La Renaissance Paru le
  • ISBN :  2856167004
  • EAN13 :  9782856167007
  • Classe Dewey :  B
  • Langue : Français

D'autres livres de Joachim Bouflet

Eugénie Joubert. Une force d'âme (d'après les actes authentiques du procès de béatification)

Le 20 novembre 1994, deux diocésaines du Puy étaient béatifiées à Rome, sueur Agnès de Langeac et une sueur quasiment inconnue : Eugénie Joubert (1876-1904), qui appartenait à un tout jeune institut, la Sainte Famille chi Sacré-Coeur, consacrée au service de la catéchèse dans les village...

Des saints au XXe siècle : pourquoi ?

Il est à la mode dans les milieux culturellement corrects de dire que le christianisme en général et l'Église catholique en particulier ont fait leur temps. L'homme devenu adulte n'a plus besoin d'eux. Mais on voit bien cependant que Dieu ne quitte pas si facilement la planète, Europe comprise....

Faussaires de Dieu : Enquête - Phénomènes surnaturels - Où est le vrai ?

Quels sont les critères qui permettent à l'Eglise de déterminer si un phénomène mystique est vrai ou faux ? C'est la question qui préside à cette enquête. Suivant la méthode de la critique historique, Joachim Bouflet fait le point sur ces phénomènes, en partant des exemples qu'offrent l'h...

Encyclopédie des phénomènes extraordinaires dans la vie mystique, tome 1 : Phénomènes objectifs

Une oeuvre majeure qui a permis à Joachim Bouflet de devenir le meilleur spécialiste mondial de l'étude de la vie mystique. L'auteur, historien du Vatican et de la Congrégation de la cause des Saints, a établi un travail réellement impressionnant en recensant dans ce Tome 1 les phénomènes ob...

Voir tous les livres de Joachim Bouflet

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

En béatifiant en 1987 Edith Stein, le pape Jean-Paul II disait : "Voici que nous sommes en face d'une juive, philosophe, religieuse et martyre, qui, unie au Christ crucifié, a donné sa vie pour la paix et pour son peuple. Dans le camp d'extermination, elle est morte comme fille d'Israël [...]". Juive, elle l'est de par sa naissance -le 12 octobre 1891, en Pologne. Après une période d'indifférence religieuse puis d'athéisme, elle le redevient avec plus de liberté et d'amour dans la lumière de la foi catholique qu'elle a embrassée : elle retrouve, transfigurée, la religion de son enfance. Philosophe, elle se démarque de ses maîtres et s'engage dans sa voie propre en quête de la vérité dont, toute jeune, elle a perçu l'exigence. Assistante de Husserl, ses écrits contribuent à la réflexion phénoménologique autant qu'à l'analyse de la pensée de saint Thomas d'Aquin ; deux domaines a priori étrangers qu'elle aura, non sans succès, tenté de Religieuse, elle vit sa vocation carmélitaine dans la lignée des grands maîtres de l'ordre -Thérèse d'Avila, Jean de la Croix, Thérèse de Lisieux- dont elle assimile les enseignements jusqu'à atteindre à leur suite la contemplation mystique. Sa spiritualité nourrie de l'Ecriture sainte et des sacrements est sans cesse étayée par sa réflexion philosophique. Martyre -celle qui se veut témoin du Christ crucifié sera déportée à Auschwitz en tant que catholique juive-, elle meurt gazée le 9 août 1942. Son oeuvre, importante, est partiellement traduite en français. Joachim Bouflet s'est attaché à laisser la plus grande place aux paroles d'Edith Stein et à celles des témoins de son temps. Cette biographie sous forme de récit vivant nous fait également découvrir une femme de conviction et de caractère dont la discrétion n'a pu dissimuler la puissance de la pensée et la grandeur d'âme.