share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Distinction des Vues : Rayon de Lune du Véhicule Suprême

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Distinction des Vues : Rayon de Lune du Véhicule Suprême

La Distinction des Vues : Rayon de Lune du Véhicule Suprême

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Distinction des Vues : Rayon de Lune du Véhicule Suprême"

La Distinction des Vues de Gorampa Sönam Sengge (Tibet, 1429-1489) est un texte capital de la philosophie tibétaine en ceci qu'il en indique la ligne de partage des eaux : c'est la carte qui permet de s'orienter dans le territoire vaste et embrouillé de cette scolastique ; c'est la clef qui donne les tenants et aboutissants des trois principales orientations possibles dans la pensée bouddhique tibétaine. Certes, l'auteur ne donne pas ces trois tendances - représentées respectivement par Dolpopa, Tsongkhapa, et par la tradition dont Gorampa se réclame - comme d'égale valeur : les deux premières lui apparaissent comme des déviations, tirant le bouddhisme l'une du côté " éternaliste ", l'autre du côté "nihiliste ", tandis que la troisième seule en respecterait l'esprit véritable. Il n'en reste pas moins que l'auteur développe la logique de chacune de ces positions typiques, montre l'enchaînement ténu des positions de chacune sur les divers thèmes de la "base ", de la "voie" et du " fruit ", et que le jeu des objections et des réponses permet de voir les forces et les faiblesses de chacune, y compris de celle qu'il entend défendre. La puissance de cette synthèse, l'élégance de l'exposition qui réunit tant de questions difficiles et fondamentales en un espace somme toute réduit, la clarté de l'argumentation et la fidélité du compte rendu des positions mêmes que Gorampa désapprouve font de la Distinction des vues l'abrégé le plus essentiel de la philosophie tibétaine.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 260  pages
  • Dimensions :  2.0cmx13.4cmx21.2cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • Collection : Tresors du bouddhisme
  • ISBN :  2213630763
  • EAN13 :  9782213630762
  • Classe Dewey :  294.3420423
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La Distinction des Vues de Gorampa Sönam Sengge (Tibet, 1429-1489) est un texte capital de la philosophie tibétaine en ceci qu'il en indique la ligne de partage des eaux : c'est la carte qui permet de s'orienter dans le territoire vaste et embrouillé de cette scolastique ; c'est la clef qui donne les tenants et aboutissants des trois principales orientations possibles dans la pensée bouddhique tibétaine. Certes, l'auteur ne donne pas ces trois tendances - représentées respectivement par Dolpopa, Tsongkhapa, et par la tradition dont Gorampa se réclame - comme d'égale valeur : les deux premières lui apparaissent comme des déviations, tirant le bouddhisme l'une du côté " éternaliste ", l'autre du côté "nihiliste ", tandis que la troisième seule en respecterait l'esprit véritable. Il n'en reste pas moins que l'auteur développe la logique de chacune de ces positions typiques, montre l'enchaînement ténu des positions de chacune sur les divers thèmes de la "base ", de la "voie" et du " fruit ", et que le jeu des objections et des réponses permet de voir les forces et les faiblesses de chacune, y compris de celle qu'il entend défendre. La puissance de cette synthèse, l'élégance de l'exposition qui réunit tant de questions difficiles et fondamentales en un espace somme toute réduit, la clarté de l'argumentation et la fidélité du compte rendu des positions mêmes que Gorampa désapprouve font de la Distinction des vues l'abrégé le plus essentiel de la philosophie tibétaine.