share_book
Envoyer cet article par e-mail

Complicités de génocide. Comment le monde a trahi le Rwanda

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Complicités de génocide. Comment le monde a trahi le Rwanda

Complicités de génocide. Comment le monde a trahi le Rwanda

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Complicités de génocide. Comment le monde a trahi le Rwanda"

" Plus jamais ça ", répétait-on en France en juin 1994 en commémorant le cinquantenaire du massacre d'Oradour. Ce serment, qui avait inspiré aussi la création de l'Organisation des Nations unies en 1945, était trahi au Rwanda au même moment. La chronique de cette trahison, livrée par l'enquête de Linda Melvern, fournit les clefs de ce qui fut, au niveau international, une véritable complicité de génocide. Durant les trois mois de l'extermination méthodique des Tutsi et de leurs " complices ", la " communauté internationale ", notamment les partenaires occidentaux du Rwanda, ne voient qu'une " guerre civile " entre des " ethnies ". Ce livre contribue à une compréhension globale de ce génocide, en montrant comment la logique raciste du pouvoir politique et militaire local qui a conduit les tueries a été de fait accompagnée par l'aveuglement cynique des membres permanents du Conseil de Sécurité, à commencer par les autorités françaises de l'époque. La traduction en français de cette synthèse d'une journaliste anglaise permet d'aller au-delà des polémiques malsaines sur le thème d'un " double génocide " ou celui d'une " conspiration anglo-saxonne " entretenues en France ces dernières années en vue de nier et de justifier à la fois la terrible réalité que les propagandes officielles s'étaient employées à cacher en 1994. Cette lecture salutaire s'adresse à tous ceux qui veulent éviter le retour du pire.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 416  pages
  • Dimensions :  2.2cmx15.6cmx23.4cm
  • Poids : 621.4g
  • Editeur :   Karthala Paru le
  • Collection : Hommes et Sociétés
  • ISBN :  2811103635
  • EAN13 :  9782811103637

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" Plus jamais ça ", répétait-on en France en juin 1994 en commémorant le cinquantenaire du massacre d'Oradour. Ce serment, qui avait inspiré aussi la création de l'Organisation des Nations unies en 1945, était trahi au Rwanda au même moment. La chronique de cette trahison, livrée par l'enquête de Linda Melvern, fournit les clefs de ce qui fut, au niveau international, une véritable complicité de génocide. Durant les trois mois de l'extermination méthodique des Tutsi et de leurs " complices ", la " communauté internationale ", notamment les partenaires occidentaux du Rwanda, ne voient qu'une " guerre civile " entre des " ethnies ". Ce livre contribue à une compréhension globale de ce génocide, en montrant comment la logique raciste du pouvoir politique et militaire local qui a conduit les tueries a été de fait accompagnée par l'aveuglement cynique des membres permanents du Conseil de Sécurité, à commencer par les autorités françaises de l'époque. La traduction en français de cette synthèse d'une journaliste anglaise permet d'aller au-delà des polémiques malsaines sur le thème d'un " double génocide " ou celui d'une " conspiration anglo-saxonne " entretenues en France ces dernières années en vue de nier et de justifier à la fois la terrible réalité que les propagandes officielles s'étaient employées à cacher en 1994. Cette lecture salutaire s'adresse à tous ceux qui veulent éviter le retour du pire.