share_book
Envoyer cet article par e-mail

Si les bébés pouvaient parler...

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Si les bébés pouvaient parler...

Si les bébés pouvaient parler...

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Si les bébés pouvaient parler..."

Une psychanalyste en maternité auprès des nourrissons. L'idée semble encore aujourd'hui saugrenue à quelques-uns, elle était audacieuse lorsque Myriam Szejer prit ses fonctions à la maternité de l'hôpital Antoine Béclère, sous la direction du professeur René Frydman. Depuis vingt ans, elle y écoute les nouveaux- nés et accompagne leurs parents. Et n'hésite pas à s'opposer à certaines idées dominantes. Il est temps de faire évoluer les pratiques qui accompagnent le début de la vie, de considérer le bébé comme un être de parole dès sa conception, de se convaincre qu'il est de notre responsabilité de fournir aux petits d'hommes des conditions plus favorables à leur humanisation. Il en va de la fragilité des adolescents, trop souvent enfermés dans la violence ou l'addiction, de l'équilibre de la société, en prise avec la dépression, et pour finir, de notre capacité à vivre ensemble.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 187  pages
  • Dimensions :  2.0cmx14.6cmx19.4cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Bayard Jeunesse Paru le
  • Collection : La cause des bébés
  • ISBN :  2227477997
  • EAN13 :  9782227477995
  • Classe Dewey :  150
  • Langue : Français

D'autres livres de Myriam Szejer

Ces neuf mois-là

Accompagner dans leur aventure les femmes enceintes, mettre en commun leur expérience de psychanalyste pédopsychiatre et de gynécologue accoucheur, telle est la démarche entreprise par les auteurs. Pour qu'un enfant naisse, il faut être trois, disent-ils : le père, la mère et l'enfant. [.....

Petite école, grande rentrée : L'enfant et la maternelle

" Tu es grand, tu vas aller à l'école ". Qui n'a pas entendu ces mots, prononcés à la veille de la rentrée par des parents souvent aussi inquiets que leur enfant ? Quel parent ne s'est-il pas senti perdu face aux pleurs de son enfant ou de ses régressions soudaines, en matière de propreté no...

Moi, je connais bien les bébés

Découpée en 16 séquences, voici l'histoire de l'arrivée d'un bébé, Jules, dans la famille de Barnabé, 5 ans. Basé sur les connaissances actuelles de la physiologie et la psychologie du nouveau-né, de la pédiatrie et de la puériculture, ce documentaire tendre et coloré propose d'ouvrir au...

Voir tous les livres de Myriam Szejer

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Une psychanalyste en maternité auprès des nourrissons. L'idée semble encore aujourd'hui saugrenue à quelques-uns, elle était audacieuse lorsque Myriam Szejer prit ses fonctions à la maternité de l'hôpital Antoine Béclère, sous la direction du professeur René Frydman. Depuis vingt ans, elle y écoute les nouveaux- nés et accompagne leurs parents. Et n'hésite pas à s'opposer à certaines idées dominantes. Il est temps de faire évoluer les pratiques qui accompagnent le début de la vie, de considérer le bébé comme un être de parole dès sa conception, de se convaincre qu'il est de notre responsabilité de fournir aux petits d'hommes des conditions plus favorables à leur humanisation. Il en va de la fragilité des adolescents, trop souvent enfermés dans la violence ou l'addiction, de l'équilibre de la société, en prise avec la dépression, et pour finir, de notre capacité à vivre ensemble.