share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'enjeu de la formation professionnelle

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'enjeu de la formation professionnelle

L'enjeu de la formation professionnelle

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'enjeu de la formation professionnelle"

La formation professionnelle est née en France au seuil des années 70. Fortement développée depuis, elle représentait en 1985 30 milliards de francs et plus de 3 millions de stagiaires.Mais la réalité de 1986 est loin de l'illusion lyrique des débuts: la crise internationale a bouleversé le paysage économique et social. Aujourd'hui, il est possible de dresser le bilan de quinze années et de proposer les réorientations nécessaires.Il faut que le système français de formation professionnelle définisse autrement ses finalités, ses institutions et ses mécanismes, en s'appuyant sur les deux transformations que connaît notre société: la régionalisation et la double mutation de l'économie et de l'emploi.En analysant la situation présente, quelles perspectives peut-on tracer en matière d'emploi et de formation? Quelles doivent être les missions de l'Etat, des Conseils régionaux, des entreprises et des forces sociales?Grâce à la présentation des différentes données ou réflexions disponibles, cet ouvrage, qui s'adresse tout autant au grand public qu'aux différents spécialistes de l'éducation et de la formation professionnelle, présente les orientations à adopter et contient de nombreuses propositions.Jean-Pierre SOISSON, ancien ministre (notamment de la Formation professionnelle), député-maire d'Auxerre, vice-président du Conseil régional de Bourgogne chargé de la formation, président du Comité des programmes régionaux d'apprentissage et de formation professionnelle.Jean-François de MARTEL, ancien élève de HEC et de l'ENA, a été chef de service aux ministères du Travail puis de l'Education nationale. Il est actuellement directeur du développement économique et social au Conseil régional d'Ile-de-France.Bruno REMOND, ancien élève de l'ENA, conseiller à la Cour des Comptes. Auteur de plusieurs ouvrages, maître de conférence à l'Institut d'Etudes politiques de Paris et à l'Ecole Nationale d'Administration, il est aussi conseiller technique du président du Conseil régional de Bourgogne et chargé de mission auprès du président du Comité de coordination de la formation professionnelle.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 315  pages
  • Dimensions :  1.2cmx15.0cmx22.2cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • ISBN :  2213017522
  • EAN13 :  9782213017525

D'autres livres de Jean-Pierre Soisson

Marguerite : Princesse de Bourgogne

Après "Charles le Téméraire" (Grasset, 1997) et "Charles Quint" (Grasset, 2000), Jean-Pierre Soisson clôt sa "trilogie de Bourgogne". Marguerite, duchesse de Bourgogne, est une figure majeure entre ces deux grands princes : elle fut la petite fille du premier et la tante du second. --Ce texte fa...

Charles Quint

Souverain des Pays-Bas à quinze ans, roi d'Espagne à seize, empereur d'llemagne à dix-neuf, Charles Quint devint très jeune le maître d'un empire sur lequel le soleil ne se couchait point".Né en 1500, il assiste aux plus grandes découvertes de la Renaissance. Disciple d'Erasme, il aime Titien...

Marguerite

Après "Charles le Téméraire" (Grasset, 1997) et "Charles Quint" (Grasset, 2000), Jean-Pierre Soisson clôt sa "trilogie de Bourgogne". Marguerite, duchesse de Bourgogne, est une figure majeure entre ces deux grands princes : elle fut la petite fille du premier et la tante du second....

Voir tous les livres de Jean-Pierre Soisson

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La formation professionnelle est née en France au seuil des années 70. Fortement développée depuis, elle représentait en 1985 30 milliards de francs et plus de 3 millions de stagiaires.Mais la réalité de 1986 est loin de l'illusion lyrique des débuts: la crise internationale a bouleversé le paysage économique et social. Aujourd'hui, il est possible de dresser le bilan de quinze années et de proposer les réorientations nécessaires.Il faut que le système français de formation professionnelle définisse autrement ses finalités, ses institutions et ses mécanismes, en s'appuyant sur les deux transformations que connaît notre société: la régionalisation et la double mutation de l'économie et de l'emploi.En analysant la situation présente, quelles perspectives peut-on tracer en matière d'emploi et de formation? Quelles doivent être les missions de l'Etat, des Conseils régionaux, des entreprises et des forces sociales?Grâce à la présentation des différentes données ou réflexions disponibles, cet ouvrage, qui s'adresse tout autant au grand public qu'aux différents spécialistes de l'éducation et de la formation professionnelle, présente les orientations à adopter et contient de nombreuses propositions.Jean-Pierre SOISSON, ancien ministre (notamment de la Formation professionnelle), député-maire d'Auxerre, vice-président du Conseil régional de Bourgogne chargé de la formation, président du Comité des programmes régionaux d'apprentissage et de formation professionnelle.Jean-François de MARTEL, ancien élève de HEC et de l'ENA, a été chef de service aux ministères du Travail puis de l'Education nationale. Il est actuellement directeur du développement économique et social au Conseil régional d'Ile-de-France.Bruno REMOND, ancien élève de l'ENA, conseiller à la Cour des Comptes. Auteur de plusieurs ouvrages, maître de conférence à l'Institut d'Etudes politiques de Paris et à l'Ecole Nationale d'Administration, il est aussi conseiller technique du président du Conseil régional de Bourgogne et chargé de mission auprès du président du Comité de coordination de la formation professionnelle.