share_book
Envoyer cet article par e-mail

En chemin vers Compostelle

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
En chemin vers Compostelle

En chemin vers Compostelle

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "En chemin vers Compostelle"

C 'est un photographe laboureur, Leonnard. Il trace son sillon, dans ces chemins pèlerins qui le bornent et le fascinent, se hâtant lentement, sac au dos, Leica au cou, l'oeil aux aguets, l'âme sur le qui-vive. Ce glaneur est un insoumis qui refuse le conformisme et la facilité comme il refusa d'enfiler des chaussures pour accomplir son troisième Tro Breiz, pieds nus. La pérégrination et l'acte photographique se nouent chez lui en une seule quête de vie. Pourquoi partirait-on du Mont-Saint-Michel vers Jérusalem en passant par Saint-Jacques, sans un sou en poche, si l'on n'avait pas soif de lumière ? Ce disciple de Rimbaud et de Xavier Grall sait la capter, bleu acier dans l'aube brumeuse des prés au réveil, ou chaude comme une caresse dans le contre-jour d'un sentier ou l'éclat d'un visage fraternel. C'est pourquoi ses lumières, éprouvées par les pas, peuvent conduire à la Lumière.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 730  pages
  • Dimensions :  5.4cmx16.8cmx17.2cm
  • Poids : 1478.7g
  • Editeur :   Presses De La Renaissance Paru le
  • Collection : 365 méditations
  • ISBN :  275090532X
  • EAN13 :  9782750905323
  • Classe Dewey :  800

D'autres livres de Léonnard Leroux

Le bonheur en 100 photos : Sur les chemins de Saint-Jacques

Chemin culturel, spirituel ou religieux, le Chemin de Compostelle se décline de multiples façons. Bien loin d'un énième guide sur le sujet, Léonnard Leroux nous propose une balade photographique sur les chemins de Saint Jacques. Accompagnées de citations très appropriées, les photos de l'aut...

Le chemin d'Arles vers Saint-Jacques-de-Compostelle

La voie d'Arles, aussi appelée via Tolosana, est la plus méridionale des quatre voies historiques françaises qui mènent, par les Pyrénées, vers Compostelle. Une trentaine d'étapes et près de 80o kilomètres, jalonnés de joyaux de l'art roman, de merveilles comme Saint-Guilhem-le-Désert, pa...

Jérusalem à la croisée des chemins

Léonnard Leroux nous invite à parcourir, dans les pas des prophètes, les routes qu'empruntent depuis des siècles les pèlerins juifs, chrétiens et musulmans pour se rendre dans la Ville sainte. Et l'on découvre, jour après jour, des paysages majestueux, des sites sacrés, des lieux qui ont fa...

Voir tous les livres de Léonnard Leroux

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

C 'est un photographe laboureur, Leonnard. Il trace son sillon, dans ces chemins pèlerins qui le bornent et le fascinent, se hâtant lentement, sac au dos, Leica au cou, l'oeil aux aguets, l'âme sur le qui-vive. Ce glaneur est un insoumis qui refuse le conformisme et la facilité comme il refusa d'enfiler des chaussures pour accomplir son troisième Tro Breiz, pieds nus. La pérégrination et l'acte photographique se nouent chez lui en une seule quête de vie. Pourquoi partirait-on du Mont-Saint-Michel vers Jérusalem en passant par Saint-Jacques, sans un sou en poche, si l'on n'avait pas soif de lumière ? Ce disciple de Rimbaud et de Xavier Grall sait la capter, bleu acier dans l'aube brumeuse des prés au réveil, ou chaude comme une caresse dans le contre-jour d'un sentier ou l'éclat d'un visage fraternel. C'est pourquoi ses lumières, éprouvées par les pas, peuvent conduire à la Lumière.