share_book
Envoyer cet article par e-mail

La richesse des hommes : Vers l'économie quaternaire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La richesse des hommes : Vers l'économie quaternaire

La richesse des hommes : Vers l'économie quaternaire

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La richesse des hommes : Vers l'économie quaternaire"

Les associations sont l'avenir de l'emploi Le genre. Auteur d'un ouvrage remarqué sur la marginalisation du temps de travail par rapport à la durée de la vie humaine, le sociologue se transforme cette fois en économiste et complique l'exercice en essayant de tirer de cette tendance lourde toutes les conséquences - même les plus iconoclastes - pour les différentes politiques de l'emploi. Le thème. Avec plus de 6 millions de Français exclus du marché " normal " du travail, il n'est pas réaliste d'envisager un retour de notre économie au plein emploi. Nous fondons sans doute trop d'espoirs sur les effets positifs du passage de l'économie industrielle à l'économie de services. La voie de l'avenir est ailleurs : bâtir un secteur associatif " d'utilité économique et sociale " qui développera les compétences clés nécessaires à l'efficacité collective. Car cette dernière sera de moins en moins dépendante de la seule activité productive. La citation. " On peut bien sûr soutenir que le seul fait d'appartenir à une collectivité de production et d'y nouer des relations sociales, même de dépendance, participe de la citoyenneté. Mais il s'agit d'une bien pauvre citoyenneté, d'une citoyenneté au rabais, d'un autre âge, l'âge industriel. " --Henri Gibier--

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 203  pages
  • Dimensions :  1.4cmx14.0cmx21.4cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Odile Jacob Paru le
  • Collection : HISTOIRE ET DOCUMENT
  • ISBN :  2738105203
  • EAN13 :  9782738105202
  • Classe Dewey :  334

D'autres livres de Roger Sue

Sommes-nous vraiment prêts à changer ? : Le social au coeur de l'économie

Roger Sue est professeur à l'université Paris Descartes et l'auteur de plusieurs ouvrages, dont La société contre elle-même (Fayard, 2005), De gauche ? (avec Alain Caillé) (Fayard, 2009), Renouer le lien social. Liberté, égalité, association (Odile Jacob, 2001), et La Richesse des hommes. V...

Autres temps, autre école : Impact et enjeux des rythmes scolaires

L'aménagement des rythmes scolaires a un impact important sur le système éducatif dans son entier. Il pose en effet deux grandes questions : - Comment l'école peut-elle s'ajuster à l'évolution sociale générale, en particulier à la diminution relative du temps de travail ? - Comment le temps...

Voir tous les livres de Roger Sue

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Les associations sont l'avenir de l'emploi Le genre. Auteur d'un ouvrage remarqué sur la marginalisation du temps de travail par rapport à la durée de la vie humaine, le sociologue se transforme cette fois en économiste et complique l'exercice en essayant de tirer de cette tendance lourde toutes les conséquences - même les plus iconoclastes - pour les différentes politiques de l'emploi. Le thème. Avec plus de 6 millions de Français exclus du marché " normal " du travail, il n'est pas réaliste d'envisager un retour de notre économie au plein emploi. Nous fondons sans doute trop d'espoirs sur les effets positifs du passage de l'économie industrielle à l'économie de services. La voie de l'avenir est ailleurs : bâtir un secteur associatif " d'utilité économique et sociale " qui développera les compétences clés nécessaires à l'efficacité collective. Car cette dernière sera de moins en moins dépendante de la seule activité productive. La citation. " On peut bien sûr soutenir que le seul fait d'appartenir à une collectivité de production et d'y nouer des relations sociales, même de dépendance, participe de la citoyenneté. Mais il s'agit d'une bien pauvre citoyenneté, d'une citoyenneté au rabais, d'un autre âge, l'âge industriel. " --Henri Gibier--