share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ils m'ont détruit ! : Le rouleau compresseur de France Télécom

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ils m'ont détruit ! : Le rouleau compresseur de France Télécom

Ils m'ont détruit ! : Le rouleau compresseur de France Télécom

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Ils m'ont détruit ! : Le rouleau compresseur de France Télécom"

Ce livre est un cri d'alarme. A travers le récit de la lente descente aux enfers qui m'a conduit à tenter de mettre fin à mes jours sur mon lieu de travail le 9 septembre 2009, j'ai voulu attirer l'attention sur les procédés détestables que beaucoup de grandes entreprises utilisent désormais pour inciter certains employés à présenter leur démission, au risque de ruiner leur avenir. Je comprends très bien les restructurations que nécessite la concurrence. Je sais que nous, techniciens, devons constamment nous adapter au progrès, ce qui, en trente ans de maison, m'a toujours passionné. Mais faut-il, auprès des " éléments " dont on veut se séparer pour des raisons économiques, se livrer à un travail de sape qui les atteint jusque dans leur raison d'être ? Surveillés, rétrogradés, dévalorisés, beaucoup d'entre nous - surtout la quarantaine passée - ont sombré peu à peu dans un lourd désespoir, quand ils ne se sont pas donné la mort, comme l'ont fait à France Télécom vingt-cinq de mes collègues, qui n'ont pas survécu à leur geste. Peut-être des témoignages comme celui-ci, vécus de l'intérieur, permettront-ils aux responsables du nouveau management de réfléchir. La rentabilité n'implique pas qu'on méprise à ce point le " capital " humain. Yonnel Dervin.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 231  pages
  • Dimensions :  2.0cmx14.0cmx22.0cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Michel Lafon Paru le
  • ISBN :  2749911745
  • EAN13 :  9782749911748
  • Classe Dewey :  384.023 44
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Ce livre est un cri d'alarme. A travers le récit de la lente descente aux enfers qui m'a conduit à tenter de mettre fin à mes jours sur mon lieu de travail le 9 septembre 2009, j'ai voulu attirer l'attention sur les procédés détestables que beaucoup de grandes entreprises utilisent désormais pour inciter certains employés à présenter leur démission, au risque de ruiner leur avenir. Je comprends très bien les restructurations que nécessite la concurrence. Je sais que nous, techniciens, devons constamment nous adapter au progrès, ce qui, en trente ans de maison, m'a toujours passionné. Mais faut-il, auprès des " éléments " dont on veut se séparer pour des raisons économiques, se livrer à un travail de sape qui les atteint jusque dans leur raison d'être ? Surveillés, rétrogradés, dévalorisés, beaucoup d'entre nous - surtout la quarantaine passée - ont sombré peu à peu dans un lourd désespoir, quand ils ne se sont pas donné la mort, comme l'ont fait à France Télécom vingt-cinq de mes collègues, qui n'ont pas survécu à leur geste. Peut-être des témoignages comme celui-ci, vécus de l'intérieur, permettront-ils aux responsables du nouveau management de réfléchir. La rentabilité n'implique pas qu'on méprise à ce point le " capital " humain. Yonnel Dervin.