share_book
Envoyer cet article par e-mail

Firebreak

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Firebreak

Firebreak

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Firebreak"

Parer vient de tuer un homme. S'il ne l'avait pas fait, c'est cet homme qui l'aurait éliminé. Parker n'a que le temps de se débarrasser du cadavre ; son associé Frank lui donne rendez-vous dans un motel de Lake placid pour y rencontrer deux spécialistes : Ralph Wiss, un artiste des serrures, et Larry Lloyd, un as de l'informatique. Leur cible : un superbe relais de chasse du Montana, propriété d'un milliardaire de la net-économie. Ce dernier, grand amateur d'art, possède une collection de tableaux d'une nature un peu particulière, car il ne s'agit que d'oeuvres volées. Et pour voler le voleur, il va falloir faire preuve de beaucoup d'ingéniosité...

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 317  pages
  • Dimensions :  2.2cmx11.0cmx17.0cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Rivages Paru le
  • Collection : Rivages/Noir
  • ISBN :  2743618671
  • EAN13 :  9782743618674
  • Classe Dewey :  813.54
  • Langue : Français

D'autres livres de Richard Stark

Breakout

Parker n'aurait pas dû déléguer le recrutement d'un de ses hommes. Un certain Bruhl, engagé comme manutentionnaire pour cambrioler un entrepôt de produits pharmaceutiques, désobéit aux consignes et déclenche le système d'alarme. Quelques minutes plus tard, la police est sur les lieux. [....

Le Septième Homme

Sept hommes ont organisé le braquage d'un stade un jour de championnat. Une technique parfaite et une recette appréciable (cent trente quatre mille dollars) à diviser en sept parts. Sauf qu'un inconnu s'est introduit chez Parker, a tué sa petite amie et s'est emparé de l'argent. Soupçons parmi...

La Demoiselle

Grofield git, blessé et nu, dans une chambre d'hôtel de Mexico quand il voit la Demoiselle" entrer chez lui par la fenêtre. Elle dit s'appeler Ellen Marie Fitzgerald et trois tueurs à gages sont à sa poursuite. En acceptant de l'aider, Grofield met le doigt dans un engrenage qui l'entraîne à ...

Backflash

Les régions où le jeu est autorisé dans l'État de New York étant limitées, c'est sur le fleuve qu'apparaissent les nouveaux casinos, sous forme de bateaux. Mais Parker n'aime pas les bateaux, car ils ne possèdent qu'une seule entrée et une seule sortie. « Je n'aime pas les cellules », dit-...

Voir tous les livres de Richard Stark

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Parer vient de tuer un homme. S'il ne l'avait pas fait, c'est cet homme qui l'aurait éliminé. Parker n'a que le temps de se débarrasser du cadavre ; son associé Frank lui donne rendez-vous dans un motel de Lake placid pour y rencontrer deux spécialistes : Ralph Wiss, un artiste des serrures, et Larry Lloyd, un as de l'informatique. Leur cible : un superbe relais de chasse du Montana, propriété d'un milliardaire de la net-économie. Ce dernier, grand amateur d'art, possède une collection de tableaux d'une nature un peu particulière, car il ne s'agit que d'oeuvres volées. Et pour voler le voleur, il va falloir faire preuve de beaucoup d'ingéniosité...