share_book
Envoyer cet article par e-mail

Schiller ou l'esthétique culturelle : Apostille aux Nouvelles lettres sur l'éducation esthétique de l'homme

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Schiller ou l'esthétique culturelle : Apostille aux Nouvelles lettres sur l'éducation esthétique de l'homme

Schiller ou l'esthétique culturelle : Apostille aux Nouvelles lettres sur l'éducation esthétique de l'homme

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Schiller ou l'esthétique culturelle : Apostille aux Nouvelles lettres sur..."

    Cet opuscule fait retour sur les Nouvelles lettres sur l'éducation esthétique de l'homme, paru chez le même éditeur en 2005, qui proposait une relecture de la philosophie de Friedrich von Schiller (1759-1805) inaugurant un nouveau type de rapport entre la culture et l'esthétique ou, plus exactement encore, entre la politique et l'esthétique. En composant un ouvrage sur le mode de ses fameuses Lettres sur l'éducation esthétique de l'homme (1794), l'intention de l'auteur, en se pliant à cet exercice de style philosophique, était de reprendre à nouveaux frais la discussion sur la possibilité d'une émancipation politique par l'esthétique, alors même que sont aujourd'hui dénoncées l'esthétisation du monde et la politisation de l'art.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 48  pages
    • Dimensions :  0.6cmx14.4cmx21.2cm
    • Poids : 40.8g
    • Editeur :   La Lettre Volée Paru le
    • Collection : Essais
    • ISBN :  2873173017
    • EAN13 :  9782873173012
    • Classe Dewey :  701.17
    • Langue : Français

    D'autres livres de Christian Ruby

    Blaise Pascal Pensées sur la Justice Suivi du Commentaire de Christian Ruby

    Pensées Liasse II (Vanité : de 13 à 52) Liasse III (Misère : de 53 à 76) Liasse V (Raisons des effets : de 80 à 104) Liasse VI (Grandeur : de 105 à 118) Liasse VII (Contrariétés : de 125 à 130) Liasse X (Le Souverain Bien : de 147 à 148) Liasse XIII (Soumission et usage de la [....

    Prix : 102.4 DH
    L'interruption : Jacques Rancière et la politique

    " La politique ne peut exister que dans un acte d'interruption, de dérèglement ou d'effraction " écrit Christian Ruby dans cette introduction au travail de Jacques Rancière. On y trouvera, recensés et éclairés, les concepts qui servent chez Rancière de matériaux de construction - en vrac, l...

    Histoire de la philosophie

    Christian Ruby, docteur en philosophie, est enseignant. Il est membre du corps des formateurs de l'ARSEC (Lyon), de l'Institut pour l'art et la ville, des comités de rédaction des revues Raison présente, Espaces-Temps et Bulletin critique du livre français. Derniers ouvrages parus : "L'Etat esth...

    La solidarité: Essai sur une autre culture politique dans un monde postmoderne

    Collection dirigée par Serge Le Diraison et Eric Zernik. Les ouvrages publiés dans la collection "Polis" éclairent les voies de l'espace public où se joue le sens éthique et politique de notre existence. Leur ambition : participer à l'élaboration d'une culture citoyenne associant une informat...

    Voir tous les livres de Christian Ruby

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Cet opuscule fait retour sur les Nouvelles lettres sur l'éducation esthétique de l'homme, paru chez le même éditeur en 2005, qui proposait une relecture de la philosophie de Friedrich von Schiller (1759-1805) inaugurant un nouveau type de rapport entre la culture et l'esthétique ou, plus exactement encore, entre la politique et l'esthétique. En composant un ouvrage sur le mode de ses fameuses Lettres sur l'éducation esthétique de l'homme (1794), l'intention de l'auteur, en se pliant à cet exercice de style philosophique, était de reprendre à nouveaux frais la discussion sur la possibilité d'une émancipation politique par l'esthétique, alors même que sont aujourd'hui dénoncées l'esthétisation du monde et la politisation de l'art.