share_book
Envoyer cet article par e-mail

Flic c'est pas du cinoche

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Flic c'est pas du cinoche

Flic c'est pas du cinoche

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Flic c'est pas du cinoche"

Au cinéma comme à la télévision, le genre policier ne connaît pas la crise. Mais ces fictions, surgonflées à coups de 9 mm, correspondent-elles vraiment à la réalité ? L'auteur a vécu une partie de sa carrière d'inspecteur dans les années quatre-vingt entre flingages, bavures et infiltrations, dans un milieu parfois peuplé de ripoux et souvent porté sur l'alcool. Pour autant, la vie actuelle des policiers est très loin des clichés véhiculés par les films et séries. Les flics ne sont pas tous des experts en arts martiaux. " Les interpellations finissent souvent au sol... et le policier se blesse. " Les femmes ne peuvent pas pas toujours compter sur leurs équipiers. " Une adjointe de quarante-cinq kilos a traîné à l'abri un collègue au fémur brisé alors qu'un grand costaud était parti se planquer. " Leur vie sociale et amoureuse est compliquée. " À l'annonce de notre union, beaucoup d'amis de ma femme l'ont quittée. Comme si nous avions la gale. " Les cellules de garde à vue ne sont pas des décors de ciné. " La geôle n'est qu'un nid à microbes où sèchent la merde, le sang malade et le glaviot format familial. " Et ces " héros " ont aussi des failles. Je suis rentrée chez moi avec mon arme de service. " Dans cette enquête inédite, de nombreux policiers se livrent sans concessions ni fausse pudeur, avec humour et parfois désespoir, faisant émerger une réalité très crue : être flic, c'est pas du cinoche.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 288  pages
  • Dimensions :  2.2cmx15.0cmx23.8cm
  • Poids : 430.9g
  • Editeur :   Editions Du Moment Paru le
  • ISBN :  2354170866
  • EAN13 :  9782354170868
  • Classe Dewey :  365
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Au cinéma comme à la télévision, le genre policier ne connaît pas la crise. Mais ces fictions, surgonflées à coups de 9 mm, correspondent-elles vraiment à la réalité ? L'auteur a vécu une partie de sa carrière d'inspecteur dans les années quatre-vingt entre flingages, bavures et infiltrations, dans un milieu parfois peuplé de ripoux et souvent porté sur l'alcool. Pour autant, la vie actuelle des policiers est très loin des clichés véhiculés par les films et séries. Les flics ne sont pas tous des experts en arts martiaux. " Les interpellations finissent souvent au sol... et le policier se blesse. " Les femmes ne peuvent pas pas toujours compter sur leurs équipiers. " Une adjointe de quarante-cinq kilos a traîné à l'abri un collègue au fémur brisé alors qu'un grand costaud était parti se planquer. " Leur vie sociale et amoureuse est compliquée. " À l'annonce de notre union, beaucoup d'amis de ma femme l'ont quittée. Comme si nous avions la gale. " Les cellules de garde à vue ne sont pas des décors de ciné. " La geôle n'est qu'un nid à microbes où sèchent la merde, le sang malade et le glaviot format familial. " Et ces " héros " ont aussi des failles. Je suis rentrée chez moi avec mon arme de service. " Dans cette enquête inédite, de nombreux policiers se livrent sans concessions ni fausse pudeur, avec humour et parfois désespoir, faisant émerger une réalité très crue : être flic, c'est pas du cinoche.