share_book
Envoyer cet article par e-mail

Elites irregulieres

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Elites irregulieres

Elites irregulieres

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Elites irregulieres"

Délinquants en col blanc Il y avait autrefois un monde des affaires opaque, où la corruption, les financements politiques occultes, le détournement de fonds se cachaient derrière la façade respectable d'élites, de toute façon, intouchables. Et puis arrivent les " petits juges ", plus quelques lois moralisatrices : le voile se déchire, les méchants sont punis, la justice est en marche. Tel est, en somme, le schéma rassurant qui tend à s'imposer dans l'opinion, et que conforte en général la presse, dès qu'il s'agit de délinquance d'affaires. Pour nous montrer que tout n'est pas aussi simple, Pierre Lascoumes alterne, de façon fort réjouissante, l'analyse, le cas réel et la " fiction réaliste ", sous forme de scénarios ou de dialogues. Qu'est-ce qui fait qu'un événement révélé à l'opinion prend la forme nette d'un " scandale ", se dilue dans une " affaire " ou se mue en simple " problème " ? Où passent les frontières entre l'autorisé, l'interdit et le " négociable ", quand la logique même de l'entreprise pousse à la transgression des règles ? Et surtout, la lutte entre délinquants et juges ne restera-t-elle pas toujours inégale, quand beaucoup de ces derniers avouent n'avoir à leur disposition que des " informations de pacotille " - dénonciations intéressées ou faits vieux de plusieurs années ? Abordant ces questions à la fois en sociologue et en juriste, Pierre Lascoumes renouvelle notre regard sur la " criminalité en col blanc ", et ouvre quelques pistes pour la recherche d'un " ordre public moins inégalitaire ". --Gérard Moatti--

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 300  pages
  • Dimensions :  2.2cmx14.2cmx20.4cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Hors Ser Connai
  • ISBN :  2070742849
  • EAN13 :  9782070742844
  • Classe Dewey :  322.3
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Délinquants en col blanc Il y avait autrefois un monde des affaires opaque, où la corruption, les financements politiques occultes, le détournement de fonds se cachaient derrière la façade respectable d'élites, de toute façon, intouchables. Et puis arrivent les " petits juges ", plus quelques lois moralisatrices : le voile se déchire, les méchants sont punis, la justice est en marche. Tel est, en somme, le schéma rassurant qui tend à s'imposer dans l'opinion, et que conforte en général la presse, dès qu'il s'agit de délinquance d'affaires. Pour nous montrer que tout n'est pas aussi simple, Pierre Lascoumes alterne, de façon fort réjouissante, l'analyse, le cas réel et la " fiction réaliste ", sous forme de scénarios ou de dialogues. Qu'est-ce qui fait qu'un événement révélé à l'opinion prend la forme nette d'un " scandale ", se dilue dans une " affaire " ou se mue en simple " problème " ? Où passent les frontières entre l'autorisé, l'interdit et le " négociable ", quand la logique même de l'entreprise pousse à la transgression des règles ? Et surtout, la lutte entre délinquants et juges ne restera-t-elle pas toujours inégale, quand beaucoup de ces derniers avouent n'avoir à leur disposition que des " informations de pacotille " - dénonciations intéressées ou faits vieux de plusieurs années ? Abordant ces questions à la fois en sociologue et en juriste, Pierre Lascoumes renouvelle notre regard sur la " criminalité en col blanc ", et ouvre quelques pistes pour la recherche d'un " ordre public moins inégalitaire ". --Gérard Moatti--